3 min de lecture États-Unis

Fusillade de Santa Barbara : le tueur présumé voulait "punir les femmes" pour l'avoir rejeté

PORTRAIT - Elliot Rodger a tué 6 personnes vendredi 23 mai avant de se suicider, on en sait aujourd'hui un peu plus sur le jeune homme notamment grâce à de nombreuses vidéos qu'il a postées sur le net.

Capture d'écran d'une vidéo Youtube d'Elliot Rodger suspect numéro 1 de la fusillade de Santa Barbara
Capture d'écran d'une vidéo Youtube d'Elliot Rodger suspect numéro 1 de la fusillade de Santa Barbara
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
Journaliste RTL

Eliott rodger, âgé de 22 ans, est le suspect numéro 1 dans la fusillade qui a fait six morts près de Santa Barbara en Californie le vendredi 23 mai 2014. Au cours de cette tuerieil aurait poignardé à mort trois personnes avant d'en tuer trois autres par balles. Il aurait également fait une dizaine de blessés avant de se suicider. 

Ce fils d'assistant réalisateur d'Hollywood souffrait d'importants troubles mentaux selon l'avocat de la famille. Une série de vidéos postées sur le web par le jeune homme permettent d'en savoir un peu plus sur Elliot Rodger. 

Un jeune isolé et frustré sexuellement

Sa chaîne Youtube héberge une vingtaine de vidéo, la plupart ont été mises sur le net la semaine du 24 mai. Les vidéos mettent en scène le jeune homme dans sa voiture, une BMW noire qui aurait été retrouvée sur la scène de la tuerie vendredi soir. "J'ai beaucoup pensé à quel point ma vie était triste et injuste, confie Rodger à la caméra. Tout ça parce que les filles ne sont pas attirées par moi."

La vidéo la plus violente intitulée "Châtiment" est examinée en ce moment par la police. Elle a été retirée samedi 24 mai, le lendemain de la fusillade, avec un message précisant qu'elle violait les conditions d'utilisation du site. Dans ce document Elliot Rodger déverse sa haine sur le monde et plus particulièrement sur les femme qu'il menace de "punir" pour ne pas l'avoir remarqué. 

Je massacrerai jusqu'à la dernière blonde pourrie gâtée et prétentieuse que je verrai

Elliot Rodger
Partager la citation
À lire aussi
Donald Trump, le 18 août 2019 enquête
États-Unis : pourquoi Donald Trump a très peu de chance de quitter la Maison Blanche

La majorité de ces vidéos nous font découvrir un jeune homme très seul. "Ma vie est si solitaire, je n'ai pas d'amis, pas de petite amie, pas d'amour, pas de sexe", confie-t-il à la caméra. Il apparaît également obsédé par sa beauté et indigné par l'indifférence des femmes. Le jour de la tuerie, Eliott Rodger a posté une vidéo demandant "Pourquoi les filles me détestent autant?". "Je ne sais pas pourquoi vous les filles êtes autant repoussées par ma personne".

Je ne sais pas pourquoi vous les filles êtes autant repoussées par ma personne.

Elliot Rodger
Partager la citation

Elliot Rodger serait victime du syndrome d'Asperger

Selon le Mail Onlineles parents de Rodger était suffisamment inquiète à propos de ces vidéos pour avertir la police qui aurait entendu le jeune homme sans donner suite. Aujourd'hui, la famille est "sous le choc". Son père, l'un des réalisateurs de Hunger Games, aurait condamné les lois américaines sur les armes selon la tante du jeune homme qui a parlé à Sky News.
Il souffrait d'une forme aiguë du syndrome d'Asperger, un trouble autistique qui impacte fortement les relations sociales. C'est ce qu'a déclaré l'avocat de sa famille Alan Schifman. Elliot Rodger était apparemment suivi par de nombreux spécialistes. Un de ses jeunes voisins qui a parlé au Mail Online dit de lui "qui ne se cherchait pas à se faire d'amis, il restait dans sa chambre caché. Parfois, même il faisait des tours de voiture sans raison, sans but."


Le jeune homme serait également l'auteur d'un manifeste de 140 pages intitulé "Mon monde perturbé" dans lequel il déclinait son plan de vengeance contre les femmes. Un document que le Los Angeles Times reproduit sur son site internet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis International États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants