1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade dans le Tennessee : "Tireur actif", le dernier SMS d'une victime de l'attentat
1 min de lecture

Fusillade dans le Tennessee : "Tireur actif", le dernier SMS d'une victime de l'attentat

La compagne de Skip Wells, l'une des victimes de l'attentat du Tennessee, s'apprêtait à le retrouver après 6 mois de séparation.

Un petit mémorial a été improvisé devant le lieu de la fusillade à la mémoire des militaires tués à Chattoonaga le 16 juillet 2015.
Un petit mémorial a été improvisé devant le lieu de la fusillade à la mémoire des militaires tués à Chattoonaga le 16 juillet 2015.
Crédit : EDEN WOLDEAREGAY / AFP
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen

Les retrouvailles n'ont finalement pas eu lieu. Après six mois de séparation, Caroline Dove, une vendeuse de 22 ans, s'apprêtait à prendre l'avion pour rejoindre Skip Wells, son compagnon depuis deux ans, dans le Tennessee. Mais l'homme, qui était militaire à la base de Chattanooga, a été tué lors de la fusillade du jeudi 16 juillet.

"J'ai hâte de te retrouver", lui disait son petit ami dans un SMS. Caroline Dove n'a cependant pas eu le temps de faire le voyage qui devait la mener à Chattanooga. Elle reçoit alors ce message, écrit en lettres capitales : "ACTIVE SHOOTER" (tireur actif). Croyant à une plaisanterie, elle répond : "You're so weird" ("tu es tellement bizarre"). N'obtenant pas de réponse, elle lui envoie alors un dernier message : "Chéri, j'ai besoin que tu me répondes maintenant". 

Le caporal Squire "Skip" Wells, âgé de 21 ans, finissait ses deux semaines de formation au centre des Marine Corps lorsqu'un homme armé a ouvert le feu sur la base militaire située dans l'état du Tennessee, tuant le jeune homme, ainsi que 4 autres militaires, dont l'un décédé à la suite de ses blessures, deux jours plus tard.

Samedi 18 juillet, au surlendemain de l'attaque, Caroline Dove a contacté la presse américaine, en expliquant le dernier échange qu'elle avait eu avec son compagnon. "Je me suis inquiétée quand ma mère m'a envoyé un lien vers un article qui parlait de l'attentat de Chattanooga. C'est seulement ensuite que j'ai réalisé que oui, c'était vraiment ce qu'il s'était passé". La jeune femme explique qu'elle a pourtant espéré jusqu'au bout que son compagnon soit sain et sauf.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Continue reading th

À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/