1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade à Orlando : Trump ne voit pas de raison de limiter les armes
1 min de lecture

Fusillade à Orlando : Trump ne voit pas de raison de limiter les armes

Le futur candidat républicain à la présidentielle a réagi à sa façon à la tuerie ayant eu lieu dans une boîte de nuit floridienne fréquentée par la communauté homosexuelle. Il a ainsi déclaré que davantage d'armes à feu auraient pu réduire le bilan d'une attaque comme celle d'Orlando.

Devant la boîte de nuit gay à Orlando où 50 personnes sont mortes
Devant la boîte de nuit gay à Orlando où 50 personnes sont mortes
Crédit : GERARDO MORA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Christophe Guirard

Donald Trump est devenu coutumier du fait. Après chaque fusillade, qu'elle ait lieu aux Etats-Unis ou à l'étranger, il répète un discours bien rôdé où il n'expose qu'une solution à ces actes de terreur : toujours plus d'armes. Dans une interview donnée à TODAY, Trump a simplement déclaré que limiter la possession d'armes d'assaut ne ferait qu'empêcher les honnêtes citoyens de pouvoir se défendre. "Il y a déjà des millions d'armes en circulation, elles sont déjà là" a-t-il dit, ajoutant que "les gens ont besoin de protection".

Il a également confirmé ses propos tenus dans des tweets envoyés depuis son compte à la suite de l'attaque, notamment l'un d'entre eux où il remercie ceux l'ayant félicité d'avoir eu raison sur la menace représentée par le terrorisme islamiste. Il avait également profité de son fil Twitter pour tacler le président Barack Obama, l'exhortant à dénoncer clairement cette menace ou à démissionner. "Il ne sait tout simplement pas ce qu'il fait", a renchéri Donald Trump.

Le président Obama va-t-il enfin utiliser les mots de terrorisme islamiste radical ? Si ce n'est pas le cas, il devrait démissionner honteusement !

Interrogé un peu plus tard sur CNN au sujet d'Omar Mateen, l'auteur de la tuerie, il déclarait "qu'il est l'exemple d'une personne qui a obtenu son permis et le droit de porter une arme. S'il y avait eu plus d'armes dans cette boîte de nuit, plus d'armes pour répondre, la tragédie n'aurait pas eu une telle ampleur". Si Mateen était connu du FBI, rien ne s'était semble-t-il opposé au fait qu'il puisse se procurer le fusil et le pistolet lui ayant servi à Orlando.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.