1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade à Orlando : qui est Seddique Mateen, le père du tueur de la boîte de nuit gay ?
2 min de lecture

Fusillade à Orlando : qui est Seddique Mateen, le père du tueur de la boîte de nuit gay ?

ÉCLAIRAGE - Le père du terroriste ne cache pas son soutien aux talibans afghans sur internet et se revendique président par intérim de l'Afghanistan.

Le père du terroriste d'Orlando présente une émission de télévision dans laquelle il affiche son soutien aux Talibans afghans.
Le père du terroriste d'Orlando présente une émission de télévision dans laquelle il affiche son soutien aux Talibans afghans.
Crédit : Capture Youtube
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

C'est l'attentat le plus meurtrier que les États-Unis ont connu depuis le 11 septembre 2001. 49 personnes ont été tuées et 53 autres blessées dans le club gay Le Pulse à Orlando le 12 juin. L'auteur de ce massacre revendiqué par l'État islamique, s'appelle Omar Mateen. Alors que l'enquête de personnalité se poursuit outre-Atlantique, son père, Seddique Mateen, est au centre de toutes les attentions. En effet, la presse américaine juge son profil "étrange", "déconcertant". Sur NBC, il raconte que l'acte perpétré par son fils, "un bon garçon et un fils éduqué", "n'a rien avoir avec la religion". Non, si Omar Mateen a agi de la sorte, c'est parce qu'il avait été heurté en voyant deux hommes s'embrasser devant sa femme et son fils...

Dans une autre vidéo, il exprime sa "tristesse". "J'annonce la mort de mon fils et c'est une triste nouvelle (...) Je me demande pourquoi il a fait ça en ce mois sacré de ramadan (...) Je ne savais pas qu'il avait cette haine dans le cœur."

Un soutien des talibans afghans

Le Washington Post a cherché à en savoir davantage sur l'identité du père du terroriste, en visitant ses archives numériques. Sur internet, Seddique Mateen montre une autre facette avec "de fortes convictions politiques". Il affiche également son "soutien aux talibans afghans" dans une émission baptisée Durand Jirga Show diffusée sur la chaîne de télévision Payam-e-Afghan. "Nos frères du Waziristan (au nord-ouest du Pakistan, ndlr), nos frères combattants du mouvement taliban se soulèvent", dit-il. "Si Dieu le veut, le problème de la 'ligne Durand' sera résolu très prochainement".

Président par intérim de l'Afghanistan ?

"Les Talibans afghans sont majoritairement des Pachtounes, mais rien n'indique clairement que la famille Mateen soit issue de cette ethnie", explique le Washington Post. Sur Facebook, Seddique Mateen se revendique le président par intérim de l'Afghanistan, se présente à la présidentielle et exige l'arrestation de plusieurs personnalités politiques afghanes telles que l'ancien et l'actuel président de l'Afghanistan, dans une vidéo intitulée "Government provisoire afghan - Seddique Mateen"

À lire aussi

"Je demande à l'armée, la police et les renseignements de procéder à l'incarcération immédiate de Hamid Karzai, Ashraf Ghani et Zalmay Khalilzad (pachtoune, envoyé spécial de George W. Bush en Afghanistan après la chute des Talibans en 2001). Ils s'opposent à nos compatriotes, et sont contre notre patrie", dit-il vêtu d'une tenue militaire.

Proche des États-Unis ?

Omar Mateen a-t-il été influencé par les convictions politiques de son père ? Pour le moment, aucun lien n'a été établi. En avril 2015, le Daily Mail remémore que Seddique Mateen a visité le Congrès américain et s'est fait photographié aux côtés de plusieurs membres de la Chambre des représentants tels que le démocrate Charles Rangel et les Républicains Dana Rohrabacher et Ed Royce. Il a également récemment remercié le président Obama pour l'aide qu'il accorde aux Afghans.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/