2 min de lecture Munich

Fusillade à Munich : le terroriste était "raciste" et vouait un culte à Hitler

Le jeune forcené germano-iranien auteur de la fusillade de Munich vendredi 22 juillet, avait des idées racistes d'extrême droite, même s'il ne faisait pas partie d'un groupuscule de la mouvance.

Des policiers allemands à Munich, le 22 juillet 2016
Des policiers allemands à Munich, le 22 juillet 2016 Crédit : Matthias Balk / dpa / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Le caractère xénophobe de la fusillade du 22 juillet à Munich se précise. Six jours après cette tuerie qui a coûté la vie à neuf personnes, les autorités locales ont annoncé que le tireur, David Ali Sonboly, avait des idées d'extrême droite raciste. "Il y a des indices clairs qu'il y avait dans ses pensées des sympathies allant dans cette direction", a affirmation le ministre régional de l'Intérieur de Bavière, Joachim Herrmann.

Cette déclaration officielle vient corroborer les informations délivrées par le Frankfurter Allgemeine Zeitung. En s'appuyant sur des sources proches de l'enquête, le journal allemand affirmait que le tueur, un jeune Allemand de 18 ans issu d'une famille iranienne, affichait un profil "clairement raciste". Fier d'être né le 20 avril 1998, le même jour qu'Adolf Hitler (1889), David Ali Sonboly "percevait cela comme quelque chose de positif pour son destin", selon le ministre bavarois.

Des victimes étrangères

Son attirance pour l'idéologie extrémiste était telle que David Ali Sonboly se considérait comme "aryen" compte tenu de sa nationalité allemande mais aussi de ses origines iraniennes. En effet, les Aryens sont supposés avoir trouvé source de leur existence au sein de l'Iran, bien que les nazis aient détourné cette histoire en affirmant que les Aryens venaient d'Europe du Nord.

À lire aussi
Pagaille à l'aéroport de Munich samedi 28 juillet 2018 faits divers
Allemagne : l'aéroport de Munich évacué après une intrusion, 200 vols annulés

Le racisme de David Ali Sonboly expliquerait pourquoi ses victimes, à qui il avait spécifiquement tendu un piège sur Internet, sont essentiellement d'origine étrangère (turque, kosovare, grecque, hongroise). Une vidéo amateur diffusée par Sky News le jour de l'attaque montrait d'ailleurs le tireur apostropher un riverain en le qualifiant de "métèque" et en proférant des insultes à l'encontre des Turcs. Dans le même temps, le tueur revendiquait : "Je suis Allemand, je suis né ici !"

Enfin, le terroriste vouait également une fascination pour Anders Behring Breivik, auteur du massacre de 77 personnes en Norvège. C'est d'ailleurs lors du cinquième anniversaire de cette tuerie que David Ali Sonboly est passé à l'acte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Munich Allemagne Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784256667
Fusillade à Munich : le terroriste était "raciste" et vouait un culte à Hitler
Fusillade à Munich : le terroriste était "raciste" et vouait un culte à Hitler
Le jeune forcené germano-iranien auteur de la fusillade de Munich vendredi 22 juillet, avait des idées racistes d'extrême droite, même s'il ne faisait pas partie d'un groupuscule de la mouvance.
https://www.rtl.fr/actu/international/fusillade-a-munich-le-terroriste-etait-raciste-et-vouait-un-culte-a-hitler-7784256667
2016-07-28 13:01:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tvGrKoh9bsZ_99MpIeNVzA/330v220-2/online/image/2016/0722/7784193078_des-policiers-allemands-a-munich-le-22-juillet-2016.jpg