1 min de lecture États-Unis

États-Unis : un forcené tue un homme à Cleveland en direct sur Facebook

La police de Cleveland est à la recherche d'un homme soupçonné du meurtre d'un passant diffusé en direct.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : un forcené tue un homme à Cleveland en direct sur Facebook Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Emeline Le Naour

La police de Cleaveland (Ohio) est à la recherche depuis le week-end dernier d'un homme qui aurait abattu une personne mais qui revendiquerait l'assassinat, de 14 autres personnes dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook. Le suspect, identifié comme étant Steve Stephens, un homme noir de forte corpulence, serait encore armé selon NBC News et plusieurs autres médias américains. Selon la police, il serait au volant d'une Ford Fusion blanche munie de plaques temporaires.

Malgré la suppression du compte Facebook du suspect, la vidéo du meurtre de sa première victime, un homme âgé, a été relayée sur Twitter sans pour autant qu'on ne sache si le forcené s'était attaqué à d'autres passants. Dans une vidéo, Steve Stephens commente : "J'ai trouvé quelqu’un. Je vais le tuer. Je vais tuer ce vieux gars". L'homme sort alors de sa voiture, accoste sa victime et l'abat de sang-froid. Selon les premiers éléments, le suspect serait passé à l'acte après avoir perdu une grosse somme d'argent au casino. Dans une série de messages sur Facebook, l'homme aurait expliqué "avoir tout perdu aux jeux". 

"Le suspect est armé et dangereux", a averti la police, qui a émis un mandat d'arrêt, ajoutant que l'homme a pris la fuite dans une Ford Fusion blanche munie de plaques temporaires.  Il pourrait avoir quitté l'Ohio, et la police a demandé aux habitants des États voisins de l'Indiana, du Michigan, de Pennsylvanie ainsi qu'à ceux de New York d'être sur le qui-vive. 

Selon plusieurs médias locaux, l'homme aurait affirmé sur Facebook avoir tué plus d'une dizaine de personnes lors d'un massacre commis le jour de Pâques, mais les autorités n'ont pas confirmé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Fusillade usa
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants