2 min de lecture États-Unis

VIDÉO - États-Unis : un mort dans une fusillade à l'entrée du bâtiment de la NSA

VIDÉO - Une fusillade a éclaté devant le bâtiment de l'Agence de sécurité nationale américaine, près de Washington.

Fort Meade, le quartier général de la NSA, aux États-Unis. (Archives)
Fort Meade, le quartier général de la NSA, aux États-Unis. (Archives) Crédit : SAUL LOEB / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une fusillade a éclaté lundi matin à l'entrée du quartier général de l'Agence de sécurité nationale (NSA) dans le Maryland (est), près de Washington, lorsqu'une voiture a tenté de forcer une entrée, a-t-on appris auprès des autorités. Une personne a été tuée et une autre blessée.

"Le FBI de Baltimore enquête sur une fusillade ce matin à une entrée de la NSA à Fort Meade", a déclaré Amy Thoreson, une porte-parole de la police fédérale. "Nous ne pensons pas qu'il y ait un lien avec le terrorisme", a-t-elle précisé.

"Une personne a été tuée et une autre blessée alors qu'elles essayaient d'entrer avec leur véhicule sans autorisation" dans le quartier général de la NSA, dans le complexe militaire de Fort Meade (Maryland, est), a indiqué dans un communiqué l'armée américaine, qui gère le complexe.

"Le personnel de sécurité de la NSA les a empêchées de pénétrer", indique le communiqué. Le FBI a indiqué de son côté qu'il enquêtait "sur une fusillade" à l'entrée de la NSA.  Selon plusieurs médias locaux, les deux hommes qui ont tenté de s'introduire dans le complexe étaient habillés en femme. 

Deux hommes habillés en femme

À lire aussi
Donald Trump, le 8 octobre 2019. États-Unis
Trump assure que sans lui, Hong Kong aurait été "anéanti en 14 minutes"

Les images télévisées après l'incident montrent un véhicule SUV sombre et une voiture de police endommagée à un carrefour, entourée de débris et avec un drap blanc sur la chaussée. La NSA s'est refusée à tout commentaire. Elle devait diffuser un communiqué un peu plus tard.

Barack Obama "informé"

"L'incident a été contenu et est en cours d'enquête", a déclaré le colonel Brian Foley, le commandant de la garnison de Fort Meade, cité par le communiqué militaire.  "Les habitants, les militaires et les personnels civils sont en sécurité. Nous restons vigilants à tous nos points d'entrée", a-t-il ajouté. Un porte-parole de la Maison-Blanche, Eric Schultz, a par ailleurs fait savoir que le président Obama "avait été informé" de l'incident.

Outre la NSA et ses installations hyper-sécurisées, l'immense site de Fort Meade accueille également le US Cyber command (le commandement militaire américain pour le cyber-espace), et plusieurs autres agences américaines. Au total, près de 11.000 militaires et 29.000 civils travaillent à Fort Meade, selon le site internet de la base.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis NSA Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants