2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Donald Trump prend le risque de fâcher le lobby des armes

Quelque chose est en train de changer aux États-Unis avec la mobilisation des lycéens survivants de la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride. Même le président Trump bouge, au risque de se mettre à dos son électorat sur la question des armes.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
États-Unis : Donald Trump prend le risque de fâcher le lobby des armes Crédit Image : AFP / MANDEL NGAN | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Essayez d'abord de vous mettre un instant dans la peau d'un Américain. Ici le port d'armes est un droit constitutionnel.

On peut le regretter, mais c'est une liberté sur laquelle beaucoup de citoyens ne veulent pas revenir. C'est un symbole, malgré plus de 30.000 morts par an. Donc maintenant regardons ce que propose Donald Trump depuis deux jours. Il est en train de prendre un risque avec son électorat, de fâcher le lobby des armes qui l'a soutenu.

Son idée d'armer des enseignants va dans le sens des défenseurs du port d'armes, qui répètent que le seul moyen d'empêcher un "méchant armé" de commettre une tuerie, c'est de mettre face à lui un "gentil armé".

À lire aussi
Harvey Weinstein, l'un des plus puissants producteurs d'Hollywood Harvey Weinstein
La vente du studio Weinstein finalisée après des mois de saga

Sauf qu'on a appris il y a quelques heures que le policer armé qui était en poste dans le lycée de Floride, est resté à l'extérieur du bâtiment.Il n'a pas osé entrer. Car il y a déjà des policiers armés dans des établissements, et on voit bien que ça n'a rien changé.

Provocation

Mais on aurait tort de ne pas regarder les autres propositions de Trump. D'abord interdire les modifications sur les fusils d'assauts pour les transformer en mitraillette, comme dans la tuerie de Las Vegas. Les élus républicains, financés par le lobby des armes, traînent des pieds, de peur d'ouvrir une brèche.

Et puis Donald Trump veut que l'âge limite pour acheter un fusil d’assaut soit porté à 21 ans, comme pour les pistolets. "C'est du bon sens", dit Donald Trump.

Mais ça, c'est déjà une provocation pour le lobby des armes. Franchement ça n'aurait pas empêché la plupart des tueries avec des fusils d’assaut.

"Suicide politique"

J'étais j’étais au congrès de l’organisation des conservateurs qui se tenait à Washington. J'ai croisé beaucoup d'électeurs de Trump. Certains portaient sa casquette, déçus que leur président s'engage sur cette voie-là. Au mieux ils disaient que c'était du "cynisme", et qu'il savait que ça n'irait pas au bout. L'un d’entre eux m'a dit que ce serait pour lui un "suicide politique".

Donc on va voir si le président Trump a le courage de tenir tête au lobby des armes. Bon, il ne faut pas plus se faire trop d'illusions. En recevant des victimes mercredi 21 février, il gardait à la main une liste de phrases écrites par un conseiller pour les réconforter, et démontrer qu'il portait de l'attention à leurs témoignages, qu'il éprouvait de la compassion. Comme si ces réactions émotionnelles ne lui venait pas spontanément en écoutant leurs histoires poignantes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792387796
États-Unis : Donald Trump prend le risque de fâcher le lobby des armes
États-Unis : Donald Trump prend le risque de fâcher le lobby des armes
Quelque chose est en train de changer aux États-Unis avec la mobilisation des lycéens survivants de la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride. Même le président Trump bouge, au risque de se mettre à dos son électorat sur la question des armes.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-donald-trump-prend-le-risque-de-facher-le-lobby-des-armes-7792387796
2018-02-23 06:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/n8Ryw0bWxoTsL3Vi18RyMA/330v220-2/online/image/2018/0223/7792387907_le-president-americain-donald-trump-le-22-fevrier-2018.jpg