2 min de lecture Info

Espagne : le projet de loi sur l'avortement ne fait pas l'unanimité

REPORTAGE - Rencontre avec les militants anti et pro IVG dans une Espagne divisée sur un projet de loi du gouvernement qui veut rendre l'avortement quasiment interdit.

Une manifestation anti-avortement à Madrid, le 17 novembre 2013.
Une manifestation anti-avortement à Madrid, le 17 novembre 2013. Crédit : PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Martine Audusseau et La rédaction numérique de RTL

En Espagne, un texte visant à reserver le droit à l'avortement aux femmes en danger ou enceintes à la suite d'un viol a été adopté fin décembre en Conseil des ministres. Il devrait arriver au Parlement dans environ deux mois.

C'était une promesse électorale du gouvernement du Parti populaire pour satisfaire les franges les plus réactionnaires du parti. C'est aussi l'obsession d'un homme, Alberto Ruiz Gallardón, le ministre de la Justice. "Il y a des enfants qui ne pourront jamais sourire car ils seront morts", affirme-t-il pour défendre son projet.

Si ma mère croyait à l'avortement je ne serais pas ici

Maïté, militante anti-avortement
Partager la citation

Maïté est une militante anti-avortement depuis de longues années. Elle a participé à la "Marche pour la vie" de Madrid. "Si ma mère croyait à l'avortement je ne serais pas ici, affirme-t-elle au micro de RTL, je crois que tous les êtres humains doivent avoir la chance de développer leur vie jusqu'à la fin. C'est une option de vie et de conscience"

À lire aussi
"L'Obs" consacre un dossier aux "fausses informations" médias
"Fake News" et théories du complot : la pensée progresse en France

Juan, 20 ans, est très jeune mais déjà très engagé et fervent catholique. Il est favorable à l'interdiction pur et simple l'avortement. "Nous voulons défendre le droit de vivre et combattre l'avortement, parce que c'est la mort pour les plus jeunes qui ont le droit de vivre", explique-t-il.

Celles qui ont de l'argent iront à l'étranger, celles qui n'en ont pas auront recours à des avortements clandestins

Docteur Baranbio
Partager la citation

C'est un retour en arrière sans précédent, la loi actuelle permet chaque année à 120.000 femmes environ d'avorter. Un chiffre qui ne varie pas. Carla est une jeune étudiante, et comme d'autres femmes, elle revendique ce droit. "Nous avons le droit de dénoncer ce projet, de défendre notre droit pour avoir la liberté d'avorter", dit-elle.

Les psychiatres et médecins, comme l'un des représentant des cliniques d'avortement, le docteur Baranbio, critiquent le projet et craignent que le pire soit à venir. "Celles qui ont de l'argent iront à l'étranger, celles qui n'en ont pas auront recours à des avortements clandestins et là le danger c'est une mortalité énorme", prévient le docteur Baranbio.

En réalité le projet de loi ne fait pas l'unanimité même au sein du gouvernement. Certains députés de la majorité s'y opposent, surtout les femmes. Les sondages ne sont pas bons. 80% des espagnols sont contre. On parle de corrections à apporter texte. Le parti socialiste, lui, exige un vote secret pour que chacun puisse se prononcer en son âme et conscience.

>
Espagne : le projet de loi sur l'avortement ne fait pas l'unanimité Crédit Média : Martine Audusseau | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info International Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768980267
Espagne : le projet de loi sur l'avortement ne fait pas l'unanimité
Espagne : le projet de loi sur l'avortement ne fait pas l'unanimité
REPORTAGE - Rencontre avec les militants anti et pro IVG dans une Espagne divisée sur un projet de loi du gouvernement qui veut rendre l'avortement quasiment interdit.
https://www.rtl.fr/actu/international/espagne-le-projet-de-loi-sur-l-avortement-ne-fait-pas-l-unanimite-7768980267
2014-01-20 00:41:01
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NyyNglu2a-zcORf8y-ydCQ/330v220-2/online/image/2013/1220/7768119375_une-manifestation-anti-avortement-a-madrid-le-17-novembre-2013.jpg