1 min de lecture International

Engagement : les jeunes n'adhèrent plus aux partis politiques

Si les jeunes jugent la politique importante, ils préfèrent en majorité manifester ou relayer un message sur les réseaux sociaux plutôt qu'adhérer à un parti ou à un syndicat.

Paris, le 10 juin 2012. Pour une majorité de jeunes, l'engagement ne passe pas forcément par l'adhésion à un parti politique.
Paris, le 10 juin 2012. Pour une majorité de jeunes, l'engagement ne passe pas forcément par l'adhésion à un parti politique. Crédit : AFP / FRED DUFOUR
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Plus de la moitié des jeunes de 15 à 30 ans considère la politique comme importante, mais adhérer à un parti ou un syndicat n'est pas leur forme d'engagement préférée, selon un sondage réalisé par Audirep pour l'Observatoire de la jeunesse solidaire de l'Afev (étudiants bénévoles) et la fondation BNP Paribas.

Ils sont plus de neuf sur dix à considérer que voter (y compris pour les délégués de classe) est un "acte politique", 75% d'entre eux l'ayant effectivement fait au cours des deux dernières années. 83% définissent ainsi le fait de s'investir dans un parti, mais seulement 7% ont franchi le pas. Environ sept jeunes sur dix estiment que prendre part à une manifestation (77%), s'investir dans un syndicat ou relayer des campagnes militantes (68%), ou encore signer une pétition (65%) sont des actes politiques.

63% des jeunes s'informent régulièrement

La moitié d'entre eux ont déjà signé une pétition et 28% ont participé à une manifestation. 20% ont utilisé les réseaux sociaux pour relayer des campagnes militantes et 19% ont fait grève. Seuls 5% disent avoir agi dans le cadre d'un syndicat. Moins de la moitié considère qu'aider une personne ou adhérer à une association, faire un don ou consommer des produits issus du commerce équitable sont des actes politiques, mais respectivement 56%, 55% et 68% l'ont fait.

En matière de politique, ils sont 75% à vouloir "que les démarches administratives pour voter soient simplifiées", et 72% souhaiteraient "une reconnaissance du vote blanc". 73% estiment qu'il faudrait "limiter dans le temps le nombre de mandats par élu" et autant souhaitent "que l'on réserve des sièges d'élus aux femmes, jeunes et minorités visibles".

À lire aussi
États-Unis
Californie : des mois après les incendies, un séquoia se consume encore

Un total de 63% s'informent régulièrement (tous les jours ou presque, ou 2 à 3 fois par semaine) par la télévision. Seulement 32% le font régulièrement par la radio, 33% par les réseaux sociaux et 36% en lisant la presse sur internet. La presse écrite n'est lue régulièrement que par 21% des jeunes interrogés, 44% ne la lisant "jamais".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Info France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants