1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Égyptiens coptes décapités par l'EI en Libye : condamnations internationales
2 min de lecture

Égyptiens coptes décapités par l'EI en Libye : condamnations internationales

Les condamnations de la décapitation d'Égyptiens coptes par l'EI en Libye ont été unanimes.

Le groupe État islamique a affirmé qu'il avait décapité des Égyptiens chrétiens en Libye(illustration).
Le groupe État islamique a affirmé qu'il avait décapité des Égyptiens chrétiens en Libye(illustration).
Crédit : AL-FURQAN MEDIA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) a "condamné fermement" la décapitation de chrétiens égyptiens en Libye annoncée ce dimanche par la filiale libyenne du groupe État islamique (EI), évoquant un "crime terroriste" qui "doit être dénoncé par tous les Libyens". L'Eglise copte orthodoxe s'est rapidement dite "confiante" que les autorités égyptiennes ne laisseraient pas s'échapper les auteurs de "ce crime abominable." Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions théologiques de l'islam sunnite basée au Caire, a qualifié ces exécutions de "barbares."

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a affirmé que son pays "se réserve le droit de répliquer de la manière et au moment adéquat". Un deuil national de sept jours a été déclaré. Washington a condamné "le meurtre abject et lâche de 21 citoyens égyptiens", estimant que "la barbarie de l'EI n'a pas de limites".

De son côté, le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale a condamné "un acte terroriste" et a exprimé sa "solidarité avec ses frères égyptiens", affirmant que ces "opérations terroristes n'affecteront pas les relations" entre les deux pays, décrétant un deuil national de trois jours. Le président français François Hollande, dont le gouvernement doit signer ce lundi la vente de Rafales avec l'Égypte, a "exprimé sa préoccupation face à l'extension des opérations" de l'EI en Libye.

La Libye plongée dans le chaos

"La mission exhorte les parties prenantes libyennes à travailler ensemble pour apporter la paix dans leur pays afin d'empêcher les groupes terroristes de profiter du chaos politique et sécuritaire pour prendre de l'ampleur dans leur pays" a ajouté la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) dans un communiqué.

Le groupe EI a diffusé ce dimanche une vidéo montrant la décapitation d'hommes qu'il présente comme des Égyptiens de confession chrétienne copte récemment kidnappés en Libye. La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute en 2011 de Mouammar Kadhafi, les autorités ne parvenant pas à contrôler les dizaines de milices formées d'ex-insurgés qui font la loi face à une armée et une police régulières divisées et affaiblies.

La situation s'est aggravée ces derniers mois avec deux gouvernements et deux Parlements parallèles et une escalade de violences dans l'est comme dans l'ouest du pays. Et depuis quelques semaines, la Libye est le théâtre d'une série d'attaques revendiquées ou attribuées à l'EI, comme celle perpétrée le 27 janvier contre l'hôtel Corinthia au coeur de la capitale libyenne, qui s'est soldée par la mort de neuf personnes dont cinq étrangers et a été revendiquée par le groupe jihadiste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/