1 min de lecture Intervention française au Mali

Décès d'un soldat français des forces spéciales blessé en octobre au Mali

Un membre des forces spéciales dont le véhicule avait sauté sur une mine le 13 octobre au Mali est décédé des suites de ses blessures, a annoncé jeudi la présidence de la République.

Des soldats de l'opération Barkhane au Mali, le 2 janvier 2015 à Gao (archive).
Des soldats de l'opération Barkhane au Mali, le 2 janvier 2015 à Gao (archive). Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un membre des forces spéciales dont le véhicule avait sauté sur une mine le 13 octobre au Mali est décédé des suites de ses blessures, a annoncé jeudi la présidence de la République. "C'est avec une grande tristesse que le président de la République a appris la mort cette nuit d'un sergent-chef du commando parachutiste de l'air N°10", déclare l'Élysée dans un communiqué
Le chef de l'État a rappellé que "les soldats français, engagés aux côtés de l’armée malienne et des forces des Nations Unies, accomplissent avec courage et efficacité cette mission pour consolider la souveraineté du Mali et lutter contre les groupes terroristes". L'opération Barkhane compte 3000 militaires français, dont environ 1300 au Mali. Ce dispositif a été mis en place pour lutter contre les groupes jihadistes dans les régions du désert du Sahel et du Sahara. Elle a succédé à l'opération Serval, lancée en janvier 2013 pour traquer les groupes islamistes armés liés à Al-Qaida qui occupaient depuis plus de neuf mois le nord du Mali.

Des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères. Longtemps concentrées dans le Nord, les attaques jihadistes se sont étendues depuis le début de l'année vers le centre, puis à partir de juin au sud du pays. Neuf soldats français sont morts au combat au Mali dans ces opérations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intervention française au Mali Armée Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants