1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Décapitation de Peter Kassig : Hollande dénonce un "crime contre l'humanité"
2 min de lecture

Décapitation de Peter Kassig : Hollande dénonce un "crime contre l'humanité"

François Hollande a réagi ce dimanche à l'annonce de l'exécution de Peter Kassig, otage américain, et de 18 soldats syriens par les combattants de l'État islamique.

Photographie de Peter Kassig, datant de la fin 2012 ou début 2013, diffusée par sa famille en octobre 2014
Photographie de Peter Kassig, datant de la fin 2012 ou début 2013, diffusée par sa famille en octobre 2014
Crédit : AFP / Handout Kassig Family
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Ce sont des crimes contre l'humanité, ce sont des actes barbares", a déclaré le président français ce dimanche 16 novembre depuis la Nouvelle-Calédonie. Les jihadistes de Daesh ont revendiqué la décapitation de l'Américain Peter Kassig et 18 soldats syriens.

Peter Kassig est le troisième otage américain dont la décapitation est revendiquée par l'État islamique depuis août, après James Foley et Steven Sotloff. Deux autres Britanniques, Alan Henning, un volontaire humanitaire, et David Haines, travailleur humanitaire, ont subi le même sort.

"Le groupe Daesh en Syrie, celui contre lequel nous nous battons en Irak vient de revendiquer l'assassinat d'un Américain, Peter Kassig, 26 ans, jeune humanitaire qui se dévouait pour ce pays depuis 2013, il a également lâchement froidement assassiné, ce groupe terroriste, dix-huit Syriens", a annoncé François Hollande.

La France ne peut pas rester indifférente, elle est solidaire.

François Hollande

"La France ne peut pas rester indifférente, elle est solidaire : nous avons eu, nous aussi, un otage qui a été assassiné en Algérie (Hervé Gourdel, en septembre)", a déclaré le chef de l'État, en soulignant que "ce groupe terroriste Daesh veut conquérir des territoires et asservir une population".

Coalition militaire

À lire aussi

"C'est pourquoi je rappelle ici que la France est dans une coalition, qu'elle fait en sorte d'attaquer le groupe terroriste Daesh et de permettre aux autorités irakiennes de retrouver la souveraineté de leur territoire et nous continuerons ce combat", a poursuivi François Hollande. 

"Ce combat est pour l'humanité par rapport à des barbares qui commettent des crimes contre l'humanité", a ajouté François Hollande.

L'EI a lié l'exécution de Peter Kassig à l'envoi de centaines de conseillers militaires américains pour aider les troupes irakiennes à combattre le groupe jihadiste.

Ce combat est pour l'humanité par rapport à des barbares qui commettent des crimes contre l'humanité.

François Hollande
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/