1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Copenhague : le tueur aurait voulu imiter les attentats à Paris
1 min de lecture

Copenhague : le tueur aurait voulu imiter les attentats à Paris

La police soupçonne l'auteur présumé des deux attaques dans Copenhague d'avoir voulu imiter les attentats perpetrés en France en janvier.

Des officiers de police danois sur les lieux où l'auteur présumé a été abattu, à Copenhague, le 15 février 2015.
Des officiers de police danois sur les lieux où l'auteur présumé a été abattu, à Copenhague, le 15 février 2015.
Crédit : CLAUS BJORN LARSEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'homme abattu par la police après deux attaques meurtrières à Copenhague est soupçonné d'avoir voulu imiter les attentats à Paris en janvier, ont indiqué ce dimanche 15 février les enquêteurs.

La police s'est refusée à livrer une quelconque information sur l'identité de cet homme, affirmant simplement que les premiers éléments, dont ceux déjà connus à son sujet avant les attaques qui ont fait deux morts, laissaient penser qu'il était "inspiré" par l'idéologie d'organisations comme l'État islamique.

Nous n'avons pas de connaissance spécifique d'un voyage vers la Syrie ou l'Irak

Jens Madsen, services de renseignement

"Il peut avoir été inspiré par la propagande militante islamiste diffusée par l'État islamique ou d'autres organisations terroristes", a déclaré Jens Madsen, des services de renseignement (PET). Il a par ailleurs précisé que l'homme était connu de ces services. Mais "nous n'avons pas de connaissance spécifique d'un voyage vers la Syrie ou l'Irak", a-t-il ajouté.

Tout en taisant sa nationalité, les enquêteurs ont précisé qu'il était originaire de Copenhague. Ils perquisitionnaient ce dimanche un nombre non précisé de logements dans le quartier populaire de Nørrebro où l'homme a été abattu, les policiers ayant réussi avant l'aube à localiser un domicile où il avait de fortes chances de se rendre.

À lire aussi

L'homme, décrit dans un avis de recherche comme ayant entre 25 et 30 ans, avait ouvert le feu dès qu'il avait vu les forces de l'ordre, qui en répliquant l'avaient tué, vers 5h00.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/