2 min de lecture Zimbabwe

Cecil le lion : le Zimbabwe veut juger le chasseur

Le dentiste américain avait admis dans un communiqué, avoir chassé le célèbre lion, mais plaidait sa bonne foi, réfutant toute accusation de braconnage et rejetant la responsabilité sur ses guides locaux.

Le lion Cecil (photo d'illustration)
Le lion Cecil (photo d'illustration) Crédit : ZIMBABWE NATIONAL PARKS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après la chasse au lion, place à la chasse à l'homme. Le ministre de l'environnement du Zimbabwe a demandé vendredi l'extradition du dentiste américain, Walter Palmer. Regrettant que le chasseur du Minnesota n’ait pas pu être déjà appréhendé car "il s’était déjà évaporé pour son pays d’origine" quand le scandale a éclaté, le ministre, Oppah Muchinguri, a demandé son extradition au Zimbabwe "pour qu’il puisse être jugé pour les infractions qu’il a commises". Un peu plus tôt, le dentiste américain s'est exprimé dans un communiqué : "Je regrette profondément que la poursuite d’une activité que j’aime et que je pratique de manière responsable ait conduit à la mort de ce lion."

Appel aux dons

Les excuses de Walter Palmer sont loin d’avoir suffi à éteindre l’incendie sur Internet, où le dentiste est devenu l’homme le plus détesté des internautes, donnant lieu à un véritable lynchage numérique. Les dons, appels ou campagnes sur les réseaux sociaux se multipliaient jeudi pour venir en aide aux félins en danger. Après un appel lancé par Jimmy Kimmel, un animateur très populaire d'une émission du soir sur ABC, des dizaines de milliers de dollars ont été promis à l'unité de recherche et de préservation de la faune de l'Université d'Oxford qui étudiait Cecil. Les appels aux dons ont très vite porté leurs fruits. Le professeur David Macdonald, fondateur et directeur de l'unité d'Oxford, a indiqué avoir reçu "des centaines de messages de soutien". D'autres célébrités à la portée internationale, comme Arnold Schwarzenegger, se sont posées en défenseur affirmé de la cause animale. C'est via son compte Instagram, que l'acteur américain a partagé une photo le montrant muscles apparents et soulevant soulevant deux trophées à son époque culturiste à côté d'une photo du défunt félin. On peut lire juste au dessus : "Ce sont des trophées", a-t-il indiqué en anglais pour la première, "Ce n'est pas (un trophée)".

La chaîne de télévision du National Geographic propose une Journée mondiale du Lion dans ses programmes. L'initiative, assortie d'une campagne de levée de fonds, existait avant la mort de Cecil mais "si il y a un côté positif à cette tragédie, c'est qu'elle donne un coup de projecteur au sort de ces animaux magnifiques", a précisé Alex Moen, vice-président des programmes du National Geographic.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Zimbabwe Chasse Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants