1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Catalogne : le gouvernement espagnol veut suspendre l'autonomie de la région
1 min de lecture

Catalogne : le gouvernement espagnol veut suspendre l'autonomie de la région

Un Conseil des ministres extraordinaire s'est tenu ce samedi 21 septembre à Madrid, à l'issue duquel le gouvernement a décidé de la mise sous tutelle de la région.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.
Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Léa Stassinet

La Catalogne bientôt fixée sur son sort ? Le gouvernement espagnol s'est réuni à 10 heures lors d'un Conseil des ministres exceptionnel, pour discuter des compétences qui seront prochainement retirées à la province espagnole. Mariano Rajoy s'est ensuite exprimé et a été clair : son gouvernement veut suspendre l'autonomie de la province catalane. 

Quelques heures plus tôt, le roi d'Espagne avait pris la parole, affirmant que l'État saurait faire face à cette "tentative inacceptable de sécession (...) avec ses institutions démocratiques légitimes". "Nous ne voulons pas renoncer à ce que nous avons construit ensemble", a affirmé Felipe VI à la veille du Conseil des ministres. 

Vers de nouvelles élections régionales

Le gouvernement de Mariano Rajoy a clairement expliqué les raisons qui l'ont poussé à utiliser l'article 155 de la Constitution espagnole, qui prévoit la mise sous tutelle d'une région autonome : "Le non-respect manifeste, obstiné et délibéré par la Catalogne, tant par ses institutions parlementaires que de gouvernement, de ses obligations constitutionnelles par la mise en oeuvre d’un processus de sécession avec l’État espagnol", rapporte El Pais. 

Autre mesure importante annoncée par le chef du gouvernement à la mi-journée : la tenue de nouvelles élections régionales en Catalogne dans les six mois à venir. En effet, Mariano Rajoy souhaite la suspension du gouvernement catalan actuel, pour empêcher la sécession de la région. 

À lire aussi

Mais l'application de l'article 155 (qui prévoit donc de suspendre l'autonomie de la région, ndlr) et des autres mesures décidées à l'issue de cette réunion ne se fera pas immédiatement. Les décisions prises ce samedi 21 octobre devront ensuite être validées par le Sénat pour pouvoir être effectives. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.