1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Canada : une tuerie de masse déjouée
1 min de lecture

Canada : une tuerie de masse déjouée

La police canadienne affirme avoir déjoué un projet de tuerie de masse, sans lien avec le terrorisme, de plusieurs jeunes qui voulaient faire un maximum de victimes avant de se suicider.

La police canadienne dit avoir évité une tuerie (illustration).
La police canadienne dit avoir évité une tuerie (illustration).
Crédit : Mike Carroccetto / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Ils voulaient tuer un maximum de personnes avant de se suicider. Trois jeunes ont été arrêtés ce vendredi 13 février à Halifax, capitale de la Nouvelle-Ecosse, une province de l'est du Canada, par la police qui affirme avoir déjoué un complot où au moins deux d'entre eux projetaient cette tuerie.

Un jeune homme retrouvé mort

Une jeune femme de 23 ans, originaire de l'Illinois et un jeune de 20 ans ont été interceptés dans la nuit de jeudi à vendredi, et un mineur de 17 ans a été arrêté un peu plus tard en lien avec cette affaire.
Autre fait troublant en lien avec ces arrestations : un autre jeune homme de 19 ans a été retrouvé mort dans une résidence de Timberlae, en banlieue d'Halifax.

Pas de motif terroriste

Brian Brennan, commissaire adjoint de la Gendarmerie royale du Canada pour la province de la côte Atlantique, a assuré que les premiers éléments de l'enquête écartaient tout lien avec une menace terroriste comme le Canada en a été la cible à l'automne.
"C'est un groupe d'individus qui étaient dans le même état d'esprit de commettre un geste haineux et de se suicider ensuite", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

En possession d'armes

L'Américaine et le jeune de Timberlae étaient en possession d'armes et "ils étaient dans leur intention d'aller dans un lieu public" très fréquenté de la région d'Halifax le jour de la Saint-Valentin et "d'ouvrir le feu pour tuer des citoyens, puis de se suicider".
Toutes les personnes impliquées dans ce projet ont été arrêtées et sont en garde à vue. La police ne recherche plus d'autres personnes liées à cette affaire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/