1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Bruxelles : arrestation de deux personnes soupçonnées de préparer des attentats lors des fêtes de fin d'année
1 min de lecture

Bruxelles : arrestation de deux personnes soupçonnées de préparer des attentats lors des fêtes de fin d'année

Les opérations ont été menées dimanche 27 et lundi 28 décembre dans les régions de Bruxelles et de Liège.

Les forces de l'ordre belges vérouillant l'accès à une rue dans le district de Molenbeek à Bruxelles le 14 novembre
Les forces de l'ordre belges vérouillant l'accès à une rue dans le district de Molenbeek à Bruxelles le 14 novembre
Crédit : HENDRIK DEVRIENDT / BELGA / AFP
Christophe Chafcouloff & AFP

Deux personnes soupçonnés de préparer des attentats à Bruxelles ont été arrêtées après des opérations policières ayant mis en lumière "des menaces sérieuses" visant la capitale belge "durant les fêtes de fin d’année". "L’enquête a permis de mettre en lumière des menaces sérieuses d’attentats qui viseraient plusieurs lieux emblématiques de Bruxelles et seraient commis durant les fêtes de fin d’année", a précisé le parquet fédéral. Selon la RTBF, les individus visait notamment les forces de l'ordre. Les titres du groupe de presse Mediahuis font part de "menaces concrètes" sur le commissariat central de la ville, situé près de la Grand Place.

Deux personnes "ont été placées sous mandat d’arrêt : la première du chef de menaces d’attentats, de participation aux activités d’un groupe terroriste en qualité de dirigeant et de recrutement en vue de commettre des infractions terroristes, comme auteur ou coauteur, et la seconde du chef de menaces d’attentats et de participation aux activités d’un groupe terroriste, comme auteur ou coauteur", est-il indiqué dans un communiqué.

Tenues militaires et matériel de propagande

Les arrestations ont eu lieu après des perquisitions, sans lien avec les attentats de Paris, menées dimanche et lundi dans la région de Bruxelles, dans le Brabant flamand et dans la région de Liège "à la demande d’un juge d’instruction de Bruxelles, spécialisé en matière de terrorisme".

Suite à ces opérations, six personnes au total ont été entendues par la police, dont les deux personnes finalement arrêtées. Les quatre autres ont été remises en liberté. Ni arme ni explosif n’ont été découverts lors des perquisitions. En revanche, les enquêteurs ont trouvé "du matériel informatique, des tenues d’entrainement de type militaire et du matériel de propagande de l’Etat islamique", actuellement en cours d’examen. La capitale belge avait été plongée en état d'alerte fin novembre, lors de vastes opérations antiterroristes. Plusieurs personnes ont depuis été interpellées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/