1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brexit : vers une restitution de Gibraltar à l'Espagne ?
2 min de lecture

Brexit : vers une restitution de Gibraltar à l'Espagne ?

Madrid propose dans un premier temps une souveraineté partagée avec le Royaume Uni. Le territoire britannique pourrait ainsi accéder au marché intérieur de l'Union européenne après le Brexit.

Gibraltar (illustration)
Gibraltar (illustration)
Crédit : Brian Witte/AP/SIPA
Marie de Fournas

Le Brexit annonce de sérieux chamboulements et notamment pour les statuts des territoires rattachés aux Royaume-Uni. L'Écosse et l'Irlande du nord ont plébiscité en masse le maintien de l'UE. La question d'un second référendum sur l'indépendance de l'Écosse est évoqué et une Irlande réunifiée aussi. Mais il y a un petit territoire britannique dont on parle moins : Gibraltar. Pourtant les habitants de cette enclave britannique au sud de l'Espagne se sont prononcés à 96%, contre le Brexit ! 

Une majorité écrasante mais justifiée : l'économie du "mont de Tariq" dépend en grande partie de ses relations avec l'UE. Le ministre espagnol des Affaires étrangères a proposé, vendredi 24 juin, une souveraineté partagée de Gibraltar entre l'Espagne et le Royaume Uni. La petite péninsule de moins de 7 kilomètres carré pourrait ainsi avoir accès au marché intérieur de l'Union européenne après le Brexit. 

Le drapeau espagnol se rapproche du Rocher

Jose Manuel Garcia Margallo, ministre espagnol des Affaires étrangères

Mais Jose Manuel Garcia Margallo ne s'arrête pas là. "Notre formule est celle d'une co-souveraineté britannico-espagnole pendant une période limitée, qui débouche sur la restitution de Gibraltar à l'Espagne", déclare-t-il à la radio Onda Cero. "Le drapeau espagnol se rapproche du Rocher", ajoute le ministre. Si la proposition était acceptée, les habitants de Gibraltar pourraient, pendant cette période transitoire, conserver la nationalité britannique s'ils le souhaitent. Il a également évoqué un régime fiscal particulier

Ce territoire, séparé de l'Espagne par une frontière de seulement 1,2 kilomètre, est possession du Royaume-Unis depuis 1713. Les forces armées britanniques y conservent une présence relativement importante. Cependant Gibraltar est régulièrement réclamé par Madrid, qui le considère comme une "colonie" du Royaume-Uni. 

La question de Gibraltar n'est plus du ressort de l'UE

À lire aussi

Le Brexit est une opportunité rêvée pour la péninsule Ibérique. En effet, avec la sortie du Royaume-Uni, la question de Gibraltar n'est plus du ressort de l'UE. Les instances européennes sont déjà intervenues par le passé pour désamorcer les tensions entre Madrid et Londres autour de ce territoire. "C'est maintenant une question bilatérale qui doit être négociée exclusivement entre la Royaume Uni et l'Espagne", affirme le ministre des Affaires étrangères. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/