1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Belgique : deux lignes de Thalys supprimées
1 min de lecture

Belgique : deux lignes de Thalys supprimées

Faute de rentabilité, deux lignes TGV Thalys surnommés les "trains fantômes" vont être supprimées à partir du 1er avril.

Si la suppression de la première ligne était attendue, celle de la deuxième a surpris (illustration).
Si la suppression de la première ligne était attendue, celle de la deuxième a surpris (illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Deux lignes du réseau Thalys en Belgique, l'une au départ d'Ostende et l'autre traversant la Wallonie, seront supprimées à partir du 1er avril, faute de rentabilité, a annoncé le gouvernement fédéral belge ce vendredi 27 février.

La suppression de la ligne Ostende-Bruxelles, qui permet ensuite de rejoindre Paris, Amsterdam et Cologne en passant par Liège, n'est pas une surprise. Les TGV Thalys qui la parcourent étaient surnommés les "trains fantômes", tellement ils étaient peu occupés.

La fin de la ligne reliant Liège à Paris en passant par les villes wallonnes de Namur, Charleroi et Mons (donc sans passer par Bruxelles) est plus inattendue, le taux de remplissage dépassant les 50% les vendredis et pendant les week-ends.

Une décision "désastreuse pour les entreprises"

La ligne parcourant la Wallonie devait de toute façon être suspendue pour quelques mois pour travaux à partir du 1er avril. Mais la Société nationale des chemins de fer belges a souligné qu'elle était déficitaire elle aussi. Le gouvernement fédéral du Premier ministre libéral Charles Michel a donc décidé, par soucis de rationalité économique, que la ligne serait définitivement abandonnée.

À lire aussi

Les partis socialiste, écologiste et centriste wallons, dans l'opposition au niveau fédéral, ont fustigé la décision. Le PS, qui dirige le gouvernement régional wallon, a notamment estimé que cette décision serait "désastreuse pour les entreprises" de la région.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/