2 min de lecture États-Unis

Bangladesh : un islamiste arrêté pour le meurtre d'un blogueur athée

Un islamiste a été arrêté au Bangladesh, suspecté d'être impliqué dans le meurtre d'un blogueur américain à Dacca.

Les enquêteurs sur le site du meurtre d'Avijit ROy à Dacca, au Bangladesh, le 27 février 2015.
Les enquêteurs sur le site du meurtre d'Avijit ROy à Dacca, au Bangladesh, le 27 février 2015. Crédit : MUNIR UZ ZAMAN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'assassinat d'Avijit Roy a été condamné par des centaines de militants dimanche au Bangladesh. Un islamiste, soupçonné d'être impliqué dans le meurtre à la machette de ce blogueur américain ouvertement athée a a été arrêté lundi 2 mars, ont annoncé les forces de sécurité.

Farabi Shafiur Rahman a été arrêté à Dacca et est considéré par les forces de sécurité comme le principal suspect de ce crime commis jeudi soir contre Avijit Roy. "Il est le principal suspect" du meurtre d'Avijit Roy, a dit un porte-parole des forces d'élite du Rapid Action Battalion (RAB).

Il avait menacé Roy à plusieurs reprises

"C'est un blogueur fondamentaliste", a ajouté ce porte-parole Maksudul Alam, précisant que selon ses "premières informations", Farabi avait menacé Avijit via Twitter et Facebook. "La famille (de Roy) nous a dit qu'il avait reçu des menaces de Farabi à plusieurs reprises".

Le RAB, spécialisé dans les violences religieuses, a retrouvé des correspondances entre Farabi et un autre homme à propos du meurtre d'Avijit Roy, blogueur américain d'origine bangladeshie tué jeudi à coups de machettes à Dacca, selon une source au sein du RAB.

Pris en embuscade par deux assaillants

À lire aussi
manifestations
Bangladesh : des dizaines de milliers de personnes manifestent contre la France

Avijit Roy était un athée fondateur du blog Mukto-Mona (libre pensée) et un fervent promoteur du sécularisme dans ce pays où 90% des 160 millions d'habitants sont musulmans. Né au Bangladesh, il avait émigré aux Etats-Unis, à Atlanta, il y a environ 15 ans.

Le blogueur américain et sa femme se trouvaient à bord d'un pousse-pousse et rentraient d'une foire aux livres lorsque ils ont été pris en embuscade par deux assaillants qui les ont entraînés sur un trottoir puis frappés à coups de machette.

Le suspect déjà soupçonné dans le meurtre d'un autre blogueur athée

Farabi avait déjà été arrêté après le meurtre d'un autre blogueur athée, Ahmed Rajib Haider, en février 2013 mais avait ensuite été remis en liberté sous caution. Il est connu pour ses écrits sur Facebook contre les écrivains athées et militants antiislamistes.

Le militant islamiste a été présenté à la presse dans les locaux des forces de sécurité à Dacca où un autre parole du RAB, Mufti Mahmud, a assuré qu'il était membre d'un groupe islamiste interdit, le Hizbut Tahrir. "A plusieurs reprises, il a communiqué avec différentes personnes à propos de la localisation (de Roy), de son identité et de photos de sa famille", a dit Mahmud aux journalistes.

Avijit Roy vit en Amérique. Aussi il n'est pas possible de le tuer pour le moment. Mais quand il reviendra au pays, il sera assassiné

Farabi Shafiur Rahman, suspect dans le meurtre d'Avijit Roy
Partager la citation

"Il a écrit: 'Avijit Roy vit en Amérique. Aussi il n'est pas possible de le tuer pour le moment. Mais quand il reviendra au pays, il sera assassiné'", a-t-il ajouté. Ancien étudiant en physique dans une université réputée, Farabi a été arrêté en 2010 après avoir rejoint les rangs du Hizbut Tahrir.

Roy est le second blogueur bangladeshi tué en deux ans et de la quatrième attaque contre un écrivain depuis 2004. Des centaines de militants ont manifesté dimanche au Bangladesh pour demander que soient punis ses meurtriers. Les Etats-Unis ont condamné cet assassinat, qu'ils ont qualifié d'"acte de violence choquant".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Islamisme Bangladesh
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants