1 min de lecture Info

Avion de Malaysia Airlines disparu : l'UE veut allonger la durée de vie des boîtes noires

L'Agence européenne de sécurité aérienne (Easa) préconise d'étendre de 30 à 90 jours la durée de vie de la balise de localisation sous-marine des boîtes noires.

Des soldats australiens scrutent des images de l'océan à la recherches de traces de l'avion de la Malaysia Airlines, le 4 avril 2014
Des soldats australiens scrutent des images de l'océan à la recherches de traces de l'avion de la Malaysia Airlines, le 4 avril 2014 Crédit : AFP / Nick Perry
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Face à l'échec des recherches du vol MH370 de la Malaysia Airlines, l'Easa a posé sur la table une série de recommandations ce mardi 6 mai : "Les propositions de changement sont destinées à augmenter la sécurité en facilitant la localisation de l'information par les autorités d'enquête accident, a expliqué Patrick Ky, directeur de l'agence de l'Union européenne. La tragédie du vol MH370 montre que la sécurité ne peut jamais être tenue pour acquise".

Les recherches lancées à la suite de la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines, le 8 mars avec 239 passagers et membres d'équipage, n'ont pas permis de retrouver l'appareil à ce jour.

Une série de propositions

L'Easa fait d'autres propositions, comme celle d'équiper les gros porteurs destinés à survoler les océans d'un nouveau type de balise de localisation sous-marine, également appelées balise acoustique dotées d'un rayon de localisation plus important que les actuels. Elle précise que les appareils peuvent alternativement être équipés de moyens de localisation d'une précision de 6 milles (un peu plus de 10 km).

Enfin, l'Easa propose d'étendre à 20 heures au minimum contre 2 actuellement la durée d'enregistrement des boîtes noires dédiées aux conversations du cockpit sur les nouveaux appareils gros porteurs.

Il existe deux types de boîtes noires, les enregistreurs phoniques (CVR) destinées à enregistrer les conversations du cockpit, et les enregistreurs de paramètres de vol qui servent à enregistrer les données de vol. Ces recommandations, une fois adoptées par la Commission européenne, s'imposeront à tous les aéroplanes et hélicoptères enregistrés dans un pays membre de l'Easa.

Carte de localisation de la «zone probable d'impact» du vol MH370 de la Malaysia Airlines.
Carte de localisation de la «zone probable d'impact» du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Europe Aviation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants