2 min de lecture États-Unis

Las Vegas : un début d'avancée dans le débat sur les armes

Après la tuerie de Las Vegas, la NRA s'est dite ouverte à "davantage de contrôle" du bump stock, un dispositif qui augmente la cadence de tirs des armes semi-automatiques.

(Illustration)
(Illustration) Crédit : JIM WATSON / AFP
Benjamin Pietrapiana et AFP

Barack Obama n'y était pas parvenu. Et pourtant, il se pourrait pourtant que le débat sur les armes à feu avance enfin sous Donald Trump. Quelques jours après la tuerie de Las Vegas qui a coûté la vie à 58 personnes et blessé quelque 500 autres ce dimanche 1er octobre, la Maison Blanche et des élus républicains se sont dit prêts à discuter d'une interdiction du bump stock. Et, fait suffisamment rare pour être noté, la National rifle organisation (NRA), le très puissant lobby des armes à feu, a aussi fait savoir son souhait de le réguler.

Le bump stock, c'est ce mécanisme transformant les fusils semi-automatiques en fusils automatiques, utilisé par Stephen Paddock, le tueur de Las Vegas. "Clairement, c'est une chose sur laquelle nous devons nous pencher", a affirmé Paul Ryan le président de la Chambre des représentants. La porte-parole de la Maison Blanche s'est aussi déclarée "ouverte" à un débat sur ce sujet.

La NRA a également déclaré que le Bump Stock devrait être soumis à "davantage de contrôle". "Personne ne devrait posséder un dispositif qui transforme un fusil semi-automatique en l'équivalent d'une mitrailleuse", a déclaré le démocrate David Cicilline, en introduisant à la Chambre un projet de loi qui pourrait bannir un tel système.

À lire aussi
Un chien (illustration) États-Unis
États-Unis : des chiens dressés pour aider les ex-militaires traumatisés

Quatre-vingt-dix coups en dix secondes

Le "bump stock", une crosse amovible, utilise l'énergie du recul de l'arme pour imprimer un mouvement de va-et-vient extrêmement rapide au fusil, dont les projectiles se rechargent au même rythme. Parmi l'arsenal impressionnant retrouvé dans la suite hôtelière de Stephen Paddock, douze de ses fusils retrouvés en étaient équipés.

Grâce à ce mécanisme, certaines des rafales tirées ont atteint des cadences très élevées. Jusqu'à 90 coups en 10 secondes. Ce qui a causé la fusillade la plus meurtrière de l'histoire américaine récente. Et, ironie du sort, les Américains se ruent aujourd'hui sur ce dispositif. "C'est fou. Depuis cette histoire, on a 50 personnes par jour qui nous en demandent", rapporte un armurier interrogé par BFM TV qui croit savoir qu'ils anticipent et craignent l'interdiction du Bump Stock.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Las Vegas Armes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790404475
Las Vegas : un début d'avancée dans le débat sur les armes
Las Vegas : un début d'avancée dans le débat sur les armes
Après la tuerie de Las Vegas, la NRA s'est dite ouverte à "davantage de contrôle" du bump stock, un dispositif qui augmente la cadence de tirs des armes semi-automatiques.
https://www.rtl.fr/actu/international/avancee-dans-le-debat-sur-les-armes-aux-etats-unis-7790404475
2017-10-06 23:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HwL6BdpegAhFzB7kn0Gpew/330v220-2/online/image/2017/1006/7790404550_illustration.jpg