2 min de lecture Transports

Atterrissage d'urgence d'un Airbus de Malaysia Airlines en Australie

Un incendie de moteur a été signalé par les appareils de bord, contraignant le pilote à rebrousser chemin. Aucune trace de feu n'a finalement été décelée.

Un avion de la compagnie Malaysia Airlines
Un avion de la compagnie Malaysia Airlines Crédit : MANAN VATSYAYANA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après le crash d'un de ses avions en Ukraine, la disparition d'un de ses vols en mars 2014, puis l'annonce de sa faillite, c'est un énième coup dur pour la Malaysia Airlines.


Un appareil de la compagnie a été contraint vendredi 12 juin à un atterrissage d'urgence à Melbourne, ses systèmes de bord ayant signalé un incendie sur un moteur, ont annoncé les autorités australiennes. Le vol MH148 de la compagnie malaisienne a décollé de l'aéroport de Melbourne à 14h16 avec à bord 300 passagers et membres d'équipage, à destination de Kuala Lumpur. Mais peu après, l'avion a dû atterrir d'urgence sur l’aéroport australien, a déclaré une porte-parole de l'aéroport. "L'avion a atterri sans encombres peu avant 15h." a t-elle précisé.

Un dyfonctionnement possible des systèmes d'alerte

La compagnie aérienne a expliqué que l'appareil, un Airbus 330, était inspecté par des "ingénieurs de la Malaysia Airlines et du personnel au sol". Les "premières vérifications n'ont pas révélé de traces d'incendie externe et l'évaluation se poursuit", a ajouté Malaysia Airlines dans un communiqué. Le Bureau australien de la sécurité des transports, qui dirige les opérations de recherches du vol MH370, le vol de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014, a expliqué que les systèmes d'alerte de l'appareil avaient "signalé un incendie de moteur". Mais "une inspection immédiate" après l'atterrissage "n'a montré aucun signe d'incendie", a dit un porte-parole du Bureau. Les services australiens du contrôle aérien ont expliqué que l'avion avait "largué son carburant" avant de revenir se poser.

L'appareil a au préalable survolé à plusieurs reprises la banlieue de Melbourne, d'après le site internet flightradar24 qui rend compte du trafic aérien en temps réel dans le monde. Le PDG de la compagnie avait déclaré récemment que celle-ci était "techniquement en faillite", plombée par deux catastrophes aériennes et des pertes importantes. L'entreprise a décidé de supprimer 6.000 emplois sur 20.000.

À lire aussi
Des voitures sur le périphérique parisien (Illustration) transports
Transports : 700.000 voitures de moins en Île-de-France, un chiffre historique


Le 8 mars 2014, un Boeing 777-200 avait totalement disparu peu après son décollage de Kuala Lumpur, avec 239 personnes à bord, et le mystère de cette disparition n'a jamais été élucidé. Le 17 juillet de la même année, un autre Boeing 777 (vol MH17) avait été abattu par un missile de provenance indéterminée au-dessus de l'Ukraine alors qu'il survolait un territoire contrôlé par les séparatistes prorusses, provoquant la mort de 298 personnes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Malaysia airlines Crash avion Malaysia Airlines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants