1 min de lecture Attentats en Tunisie

Attentat en Tunisie : des responsables limogés

Mettant en avant des "défaillances politiques", le gouvernement tunisien a limogé des responsables, dont le gouverneur de Sousse, après le sanglant attentat du 26 juin.

Le Premier ministre tunisien Habib Essid le 27 juin 2015.
Le Premier ministre tunisien Habib Essid le 27 juin 2015. Crédit : SALAH HABIBI / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après l'attentat qui a coûté la vie à 38 touristes le 26 juin, le gouvernement tunisien a fait le ménage et plusieurs responsables ont été limogés, seulement quelques heures après la mise en place de l'état d'urgence dans le pays. Tout "comme il y a eu des défaillances sécuritaires, il y a eu des défaillances politiques", a déclaré Dhafer Néji, conseiller en communication auprès du Premier ministre Habid Essid en ajoutant que le gouverneur de Sousse, région où a été perpétré l'attentat, avait été démis de ses fonctions.

Plusieurs responsables policiers ont aussi été limogés, parmi lesquels trois responsables de Sousse, un de Gaafour (nord-ouest), la ville d'origine du jihadiste qui a perpétré l'attentat de Port El Kantaoui, et un de Kairouan (centre), où le jeune homme étudiait, a-t-il ajouté. Une information confirmée auprès de l'AFP apr le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Aroui.

La veille, le chef du gouvernement avait admis dans une interview à la BBC que la police tunisienne avait trop lente à intervenir. "Le temps de la réaction - là est le problème", avait-t-il déplorant, ajoutant que la police avait été "bloquée partout", sans plus de précisions. Après l'attentat, les critiques contre les forces de sécurité, qui ont mis au moins 30 minutes à intervenir selon plusieurs témoignages, s'étaient multipliées en Tunisie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Tunisie Maghreb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants