2 min de lecture Attentat à Berlin

Attentat à Berlin : Anis Amri a payé ses billets de train Lyon-Chambéry-Milan en liquide

Selon une source proche de l'enquête, les billets de train de l'auteur présumé de l'attaque à Berlin ont achetés en liquide.

Anis Amri, suspect principal de l'attentat de Berlin survenu le 19 décembre 2016
Anis Amri, suspect principal de l'attentat de Berlin survenu le 19 décembre 2016 Crédit : HANDOUT / POLICE JUDICIAIRE / AFP
Maxime Magnier

C'est un nouveau camouflet pour les forces de l'ordre européennes. D'après une information confirmée par une source proche de l'enquête ce samedi 24 décembre, le terroriste présumé Anis Amri aurait bien acheté des billets de train pour aller de Lyon à Milan en passant auparavant par Chambéry. 

L'auteur présumé de l'attentat de Berlin serait passé par la ville rhodanienne via la gare de Lyon Part-Dieu, d'où il aurait pris le train pour Chambéry. Sur place, il aurait acheté un autre billet à destination de Milan via Turin, en TGV, avec un départ de Chambéry à 17h44 et une arrivée en Italie à 21h50.

Selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP, un des billets du trajet Lyon-Chambéry-Milan "a été acheté en liquide en début d'après-midi" le jeudi 22 décembre, sans que soit pour autant confirmée la présence ou non d'Anis Amri dans les deux gares françaises. Pour l'heure, la police judiciaire examine les vidéos des caméras de surveillance des gares, et notamment celles de Lyon Part-Dieu et Chambéry, pour prouver la présence du djihadiste dans l'Hexagone.

Plusieurs questions en suspens

La source mentionnée par l'AFP précise seulement qu'"au moins un des billets servant à une partie du trajet n'a pas fait l'objet d'un compostage". En outre, les enquêteurs cherchent à savoir par quel moyen de transport l'homme est arrivé à Lyon et par où il est passé après avoir pris la fuite après l'attentat à Berlin lundi 19 décembre avant de se retrouver à Milan le jeudi suivant.

À lire aussi
Le dispositif policier avait été renforcé en marge du semi-marathon de Berlin, compte tenu du contexte terroriste. Allemagne
Berlin : un attentat déjoué lors du semi-marathon ?

Le terrorisme présumé a été tué dans la nuit de jeudi 22 à vendredi 23 décembre lors d'un contrôle policier inopiné à Milan. Cela avait mis fin à quatre jours de chasse à l'homme à travers l'Europe après l'attentat survenu le lundi précédent sur un marché de Noël berlinois au cours duquel douze personnes avaient été tuées et des dizaines d'autres blessées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Berlin Terrorisme Trains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants