1 min de lecture Attentats en Tunisie

Attaque terroriste à Tunis : deux touristes espagnols sont restés cachés toute la nuit au musée

Un couple d'Espagnols a été retrouvé sain et sauf ce jeudi matin au Musée du Bardo de Tunis après s'être caché toute la nuit.

Les forces de police tunisiennes mobilisées après l'attaque du musée Bardo à Tunis, le 18 mars 2015.
Les forces de police tunisiennes mobilisées après l'attaque du musée Bardo à Tunis, le 18 mars 2015. Crédit : FETHI BELAID / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Au lendemain de l'attaque terroriste du musée du Bardo de Tunis, un couple d'Espagnols, dont la femme était enceinte de quatre mois, a été retrouvé ce jeudi matin 19 mars dans l'établissement après être resté caché toute la nuit avec l'aide d'un employé du site, selon Madrid et Tunis. Un employé du musée, Lassaad Bouali, "a caché les deux touristes espagnols dans un bureau" alors que des hommes armés de kalachnikov attaquaient le musée, a expliqué un représentant de la protection civile.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a par la suite confirmé ces informations, précisant que la femme était enceinte. Ils "étaient cachés tout ce temps sans oser appeler", a dit le chef de la diplomatie José Manuel Garcia-Margallo. La mère de l'employé tunisien, lui aussi retrouvé sain et sauf, a exprimé son profond soulagement. "J'ai cru que mon fils était mort", a-t-elle dit.

Le couple en bonne santé

Une source hospitalière à l'hôpital Charles-Nicolle de Tunis a précisé que le couple y avait été examiné et que la femme avait été prise en charge un temps au service de gynécologie. Juan Carlos Sanchez et Cristina Rubio, en bonne santé hormis leur état de choc, sont ensuite repartis accompagnés d'un représentant de l'ambassade d'Espagne à Tunis.

Les autorités tunisiennes n'ont pas expliqué comment ces trois personnes n'avaient pas été retrouvées durant les fouilles du musée du Bardo, attaqué la veille. Vingt et une personnes ont été tuées dont 20 touristes, y compris deux Espagnols. "Nous allons envoyer un avion pour rapatrier les cadavres de Antoni Cirera Pérez y Dolores Sánchez", a indiqué le ministre espagnol.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Tunisie Maghreb Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants