1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Algérie : avant le rapatriement du corps d'Hervé Gourdel, l'Algérie lui rend hommage
1 min de lecture

Algérie : avant le rapatriement du corps d'Hervé Gourdel, l'Algérie lui rend hommage

Une hommage a été rendu à Alger avant le rapatriement du corps d'Hervé Gourdel.

Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre avant d'être abattu quelques jours plus tard par le groupe islamiste Jund al-Khilafa (Archives)
Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre avant d'être abattu quelques jours plus tard par le groupe islamiste Jund al-Khilafa (Archives)
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Une cérémonie s'est tenue lundi matin à l'aéroport international d'Alger en hommage au touriste français Hervé Gourdel, avant le transfert de son corps en France.

Cette cérémonie est le "dernier adieu à Hervé Gourdel en terre algérienne", a déclaré l'ambassadeur de France à Alger, Bernard Emie.

Le corps du guide de montagne, enlevé puis décapité fin septembre par des djihadistes algériens, est rapatrié en France après avoir été retrouvé le 15 janvier par l'armée algérienne en Kabylie (est d'Alger).

Son cercueil déposé au milieu de la chambre funéraire de l'aéroport aux murs tapissés de versets du Coran et de photos de La Mecque était surmonté d'une couronne de fleurs ceinte d'une écharpe tricolore et du sac de voyage du guide de montagne.

À lire aussi

Une feuille collée au sac portait la liste de son matériel retrouvé: un sac de couchage, un bâton de marche, deux ceinture d'escalade, un porte-feuille vide, des lunettes de soleil et un guide de voyage notamment.

Avant le début de la cérémonie, le cercueil a été inspecté par des démineurs.

Hervé Gourdel voulait découvrir "les magnifiques paysages de Kabylie"

L'ambassadeur de France a rappelé que le guide français était parti en Algérie en raison de "sa passion pour la montagne" et pour découvrir "les magnifiques paysages de Kabylie".

Il a salué "la mobilisation de l'armée algérienne" pour traquer ses assassins et retrouver son corps. Il s'est également félicité de l'"excellente coopération judiciaire" entre l'Algérie et la France dans cette affaire.

Du côté algérien, de hauts responsables du ministère des Affaires étrangères étaient présents à la cérémonie.

Hervé Gourdel, âgé de 55 ans et originaire du sud de la France, avait été enlevé par le groupe armé Jund al-Khilafa, qui a affirmé l'avoir exécuté en représailles à l'engagement de la France aux côtés des Etats-Unis dans les frappes contre le groupe Etat islamique en Irak.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/