1 min de lecture Afrique du Sud

Afrique du Sud : il tue son fils par accident en croyant se faire agresser

Un Sud-Africain de 50 ans a abattu son fils de 14 ans, mardi 5 juin, tandis que celui-ci frappait à la vitre de son véhicule, dans lequel il était assoupi.

Une voiture de police à Durban, en Afrique du Sud (illustration)
Une voiture de police à Durban, en Afrique du Sud (illustration) Crédit : RAJESH JANTILAL / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Un drame familial qui relance le débat sur le port d'armes à feu. Tandis qu'il était assoupi dans son véhicule mardi 5 juin à Johannesburg, en Afrique du Sud, un homme de 50 ans, réveillé par quelqu'un qui tapait à sa vitre, "a dégainé son arme et tiré en direction de la personne qui tapait". Seulement, celui qu'il pensait être un agresseur était en fait son filscomme le relate 20 Minutes.

"Ce n’est qu’après avoir tiré qu’il a réalisé qu’il avait ouvert le feu sur son fils", explique un porte-parole de la police. Le père attendait que son enfant sorte de l'école et s'était assoupi, une arme à proximité, dans un township - quartier réputé difficile - de la ville la plus peuplée d'Afrique du Sud, où les agressions sont monnaie courante.

L'adolescent, âgé de 14 ans, est décédé tandis qu'il était transportait à l'hôpital. Arrêté par la police, le père devra expliquer son geste devant un tribunal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique du Sud Afrique Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants