1 min de lecture Afrique du Sud

Afrique du Sud : 11 premiers mineurs pris au piège ont été secourus

Environ 200 mineurs seraient prisonniers dans une mine d'or illégale en Afrique du Sud. Onze d'entre eux ont pu être secourus en milieu d'après-midi.

Des mineurs sud-africains pleurent leurs collègues morts dans un accident dans la mine Harmony Gold de Doornkop, le 6 février 2014 (illustration).
Des mineurs sud-africains pleurent leurs collègues morts dans un accident dans la mine Harmony Gold de Doornkop, le 6 février 2014 (illustration). Crédit : MARCO LONGARI / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Onze premiers mineurs ont été sortis ce dimanche 16 février d'une mine d'or illégale où ils étaient bloqués depuis samedi, dans la banlieue de Johannesburg.

Les mineurs étaient descendus samedi dans la mine exploitée illégalement, creusée derrière un stade de cricket, dans le quartier de Benoni. Ils n'ont pas pu ressortir en raison de la chute d'un bloc de rocher qui a bloqué l'issue du puits. 

"Nous en avons secouru onze jusqu'à présent, la plupart ne présentent pas de blessures apparentes mais ils font l'objet d'un examen médical", a déclaré Russel Meiring, membre de l'organisation de secours d'urgence privée ER24.

Les accidents de mines sont fréquents en Afrique du Sud, qu'elles soient exploitées légalement ou non.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique du Sud Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants