1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : des militaires accusés d'une bavure
1 min de lecture

Afghanistan : des militaires accusés d'une bavure

Des militaires afghans sont accusés d'avoir tué 17 personnes rassemblés pour un mariage après un accrochage avec des talibans mercredi.

Un tir de mortier de l'armée afghane a fait 17 morts et près de 50 blessés lors d'un mariage.
Un tir de mortier de l'armée afghane a fait 17 morts et près de 50 blessés lors d'un mariage.
Crédit : AFP / NOOR MOHAMMAD
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Les troupes ont tiré des obus de mortier sur une cérémonie après que les insurgés ont attaqué un point de contrôle", a expliqué Jan Rasoulyar, le gouverneur adjoint de la province de Helmand (sud-ouest) où se trouve le district de Sangin, un bastion taliban où a eu lieu l'incident.

"Les militaires afghans qui ont été accusés (...) ont été remis à la justice", a-t-il également affirmé. Quatre soldats, dont un commandant, ont été arrêtés et transportés à Lashkar Gah, la capitale provinciale, pour y être interrogés.

10.000 civils tués ou blessés en 2014

Et selon le porte-parole de la police de la province, Farid Obaid, des témoins de l'attaque ont dit à une délégation, menée par le gouverneur par intérim Mohammad Naeem, que "les insurgés ont attaqué un checkpoint dans les environs et ensuite les troupes afghanes ont répliqué au mortier, avec un obus de mortier ayant atterri sur le mariage".

D'autres témoins affirment toutefois que les tirs de mortier ont été déclenchés après que des invités du mariage eurent tiré des salves d'armes légères en l'air pour célébrer le mariage. L'obus, qui a atterri en plein milieu de la cérémonie a fait 17 morts, des femmes et des enfants, et 49 blessés.

À lire aussi

Le président afghan Ashraf Ghani, qui a déploré cet "accident tragique", avait néanmoins félicité jeudi l'armée afghane pour avoir pris les commandes de la sécurité du pays après le départ des troupes de combat de l'Otan. Karem Atal, responsable du conseil provincial du Helmand, avait déclaré jeudi que l'armée afghane était responsable de la tragédie, tout comme les talibans.

Cette région est un bastion des talibans où les forces américaines et britanniques ont livré ces dernières années de durs combats avant le retrait d'Afghanistan des troupes de combat de l'Otan. Selon les Nations unies, le nombre des victimes civiles du conflit afghan a atteint un niveau record l'année dernière avec 10.000 personnes tuées ou blessées, dont 75% par les talibans. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/