1 min de lecture Faits divers

Accusée d'un meurtre, elle en revendique plus d'une vingtaine

Une Américaine de 19 ans a annoncé à un journal local de Pennsylvanie qu'elle était l'auteur d'une vingtaine de meurtres, tuant depuis l'âge de 13 ans.

Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Détenue pour un meurtre en Pennsylvanie, une femme en a en fait avoué une vingtaine à travers les États-Unis.

Miranda Barbour, 19 ans, a été arrêtée et écrouée pour le meurtre à l'arme blanche d'un homme de 42 ans en novembre dernier. Dans un entretien à un journal local, elle a avoué le crime, commis avec l'aide de son mari, après avoir rencontré sa victime à travers une petite annonce sur le site Craigslist.

À partir de 22, j'ai arrêté de compter

Miranda Barbour
Partager la citation

"Je me souviens de tout", a-t-elle dit au Daily Item, un journal local de Sunbury, en Pennsylvanie. "J'avais l'impression de regarder un film". Mais la jeune femme ne s'est pas arrêtée là. Elle a assuré que ce meurtre était le dernier d'une série d'homicides qu'elle dit avoir commis à travers les États-Unis, surtout en Alaska.

Secte satanique

Lorsque le journaliste lui a demandé combien de personnes elle aurait ainsi tuées, elle a répondu : "À partir de 22 j'ai arrêté de compter". Les déclarations de Miranda Barbour ont poussé les forces de police à se pencher sur les meurtres non élucidés ces dernières années pour tenter d'y détecter un éventuel lien.

À lire aussi
Un agent de la police nationale (illustration) police
Paris : un boulanger racketté par une policière, qui voulait venger une amie

Miranda Barbour raconte aussi qu'elle a été agressée sexuellement lorsqu'elle était enfant. De son propre aveu, elle aurait commencé à tuer à 13 ans, incitée par un homme qui faisait partie d'une secte satanique en Alaska.

>
La police cherche à savoir si elle dit vrai Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info International
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants