1 min de lecture Bordeaux

Intempéries : Bordeaux, Bayonne, Morlaix... sous les eaux

EN IMAGES - Plusieurs villes de la façade atlantique telles que Bordeaux, Dax dans les Landes, mais aussi Morlaix et Landerneau, en Bretagne, ont subi des inondations.

Bordeaux sous les eaux, le 1er février 2014.
Bordeaux sous les eaux, le 1er février 2014. Crédit : Philippe De Maria
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier
Journaliste RTL

Plusieurs communes se sont retrouvées les pieds dans l’eau après les intempéries qui ont frappé la façade Ouest de la France. Onze départements de la côte Ouest sont toujours en vigilance orange, en raison du risque de submersion. Le Finistère est repassé en vigilance orange crues.

La Garonne a dépassé les sept mètres

À Bordeaux, le pic de crue a été atteint dans la matinée de samedi 1er février, atteignant des taux que la ville n’avait plus connus depuis la tempête de 1999. La Garonne a dépassé les sept mètres, selon le maire Alain Juppé. Sur plusieurs secteurs de la rive droite, le fleuve a débordé sur les voies et dans les rues. En principe, aucun domicile n'a été touché, a-t-il précisé.

Dans les Landes, Dax a subi ces derniers jours une crue inédite. L'Adour a noyé les rues du centre-ville. La tendance était à la décrue samedi matin, selon la préfecture.

En Bretagne, à Morlaix, l’eau a envahi les rues mais moins que prévu : 30 cm d’eau au lieu des 70 annoncés, selon la maire de Morlaix Agnès Le Brun.

À lire aussi
Un tramway à Bordeaux (illustration) faits divers
Bordeaux : accident entre une voiture et un tramway, les blessées détroussées

Toujours dans le Finistère, à Landerneau, l'Elorn a débordé. Là aussi, moins que prévu, avec 10 à 40 cm d'eau dans quelques rues du centre historique et sur les quais.

Cliquez sur le diaporama, ci-dessous

>
Reportage à Bordeaux dans le quartier de la Bastide Crédit Média : Philippe de Maria | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande

La Garonne a dépassé les sept mètres

Lire la suite
Bordeaux Bretagne Dax
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants