2 min de lecture Everest

Un paraplégique australien part à la conquête de l’Everest

Scott Doolan, un Australien de 28 ans en fauteuil roulant, s'est lancé un défi formidable. Il veut devenir le premier paraplégique à atteindre un camp de base de l’Everest.

À 28 ans, Scott Doolan, se lance ce vendredi 16 mars à la conquête du versant sud de l'Everest.
À 28 ans, Scott Doolan, se lance ce vendredi 16 mars à la conquête du versant sud de l'Everest. Crédit : PRAKASH MATHEMA / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
et AFP

Une belle leçon de courage. À 28 ans, Scott Doolan, s'est lancé ce vendredi 16 mars à la conquête du versant sud de l’Everest, à 5.364 mètres d'altitude. Généralement accessible seulement à pied ou en hélicoptère, il cherche à prouver que ce sommet peut aussi être atteint en fauteuil roulant.

Pour tenter d'y arriver, il va utiliser un fauteuil conçu spécialement avec des roues tout-terrain pour emprunter des sentiers où le passage est possible. Mais il pense se servir principalement de ses mains avec un ami qui va lui porter les jambes, "comme dans le jeu d'enfant de la brouette", explique-t-il.

"Je vais sortir de mon fauteuil et mon ami Matt va me tenir en me prenant par les chevilles, et je vais en fait marcher sur mes mains", ajoute-t-il. Depuis huit mois, Scott Doolan s'entraîne pour ce trek, avec des exercices cardiovasculaires et musculaires. Il a aussi passé du temps sur les sentiers des Montagnes Bleues en Australie, en portant un masque qui limite l'apport d'oxygène pour se mettre dans les conditions de la haute altitude qui l'attendent dans les montagnes de l'Himalaya.


"Je ne sais pas du tout comment ça va être. Il va bien sûr y avoir des passages que je ne pourrai pas emprunter en fauteuil roulant. Je vais donc en descendre et utiliser mes mains. Ce sera probablement la partie la plus difficile. J'espère que je ne vais pas avoir le mal des montagnes", dit-il.

Paraplégique à la suite d’un accident de moto

À lire aussi
Le mont Everest Everest
Le skieur de l'Everest, Davo Karnicar, est mort

L'homme est en fauteuil roulant depuis l'âge de 17 ans, à la suite d'une fracture de la colonne vertébrale consécutive à un accident de moto. Il a ensuite fallu quelques années à ce jeune sportif pour refaire de la gym. Mais ça l'a aidé "à prendre conscience de son handicap", dit-il.

Par la suite, Scott Doolan a rencontré son ami Matt Laycock, créateur de la marque de vêtements Apexgen, qui s'est également donné pour mission philanthropique de sensibiliser à la santé mentale et au handicap sous le slogan "Dépasse-le".

C'est Matt Laycock qui a suggéré à Scott Doolan l'idée d'être le premier paraplégique à atteindre le camp de base de l'Everest pour l'essentiel avec ses propres moyens. Dans un premier temps, il a décliné, mais au bout de quelques semaines, il s'est rallié à l'idée. "On peut faire n'importe quoi si on le veut vraiment. C'est ce que j'ai appris jusqu'ici. Votre imagination est votre seule limite", conclut Scott Doolan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Everest Insolite Asie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants