1 min de lecture Insolite

États-Unis : elle étrangle un lynx qui l'attaquait à mains nues

Une femme de 46 ans a tué à mains nues un lynx qui l'avait attaquée dans son jardin.

Un lynx (illustration)
Un lynx (illustration) Crédit : Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPA
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Une histoire peu commune. Début juin, à Hart County (Géorgie), Dede Philipps a tué à mains nues un lynx qui l'avait attaquée dans son jardin. Alors que sa petite fille de 5 ans dormait dans la maison, cette grand-mère de 46 ans a repéré un lynx dans son jardin qui la regardait fixement.

Juste après avoir pris l'animal en photo, ce dernier l'attaque. "Dès qu’il a fait le premier pas, j’ai compris que j’étais en difficulté", a-t-elle déclaré à la chaîne locale CBS46. Décidée à ne pas mourir ce jour-là, elle attrape l'animal par les épaules et le jette loin d'elle. Elle arrive ensuite à l'attraper à la gorge et à l'étrangler à mort.

"Si je l’avais lâché, il m’aurait eue. Je me suis assurée de ne pas le lâcher", a-t-elle déclaré. Dede Philipps aurait également tué l'animal pour protéger sa petite-fille qui faisait la sieste. "Je priais pour que l’animal ne rentre pas à l’intérieur", a-t-elle confié.

À l'issue du combat fatal, elle avait plusieurs doigts cassés, des griffures et de nombreux bleus. Mais ses malheurs n'étaient pas terminés. Selon les autorités locales, le lynx avait la rage. Pour ne pas contracter la maladie, elle doit désormais suivre un traitement très onéreux. Son cousin a donc lancé une cagnotte pour lui permettre de couvrir les frais. Plus de 30.000 dollars ont ainsi été récoltés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite États-Unis Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants