1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Retraites complémentaires : ce que propose le Medef pour réduire le déficit
1 min de lecture

Retraites complémentaires : ce que propose le Medef pour réduire le déficit

REPLAY - En plein débat avec les syndicats, le Medef a abattu ses cartes. Le départ à la retraite à 62 ans pourrait être découragé par des baisses de pension.

Le patron du Medef Pierre Gattaz lors de sa conférence de presse mensuelle à Paris le 17 juin 2014.
Le patron du Medef Pierre Gattaz lors de sa conférence de presse mensuelle à Paris le 17 juin 2014.
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Retraites complémentaires : ce que propose le Medef pour réduire le déficit
01:09
Bénédicte Tassart & Claire Gaveau

Il va falloir perfuser les retraites complémentaires pour sauver le système face à un déficit de 5 milliards d'euros en 2013. Les syndicats et le patronat débattent actuellement des recettes possibles. Et le départ à la retraite à 62 ans pourrait être découragé par des baisses de pensions complémentaires. La première piste du Medef ? Étaler le versement. Il faudrait attendre ses 67 ans pour toucher 100% de sa retraite complémentaire alors que le pourcentage serait fixé à 60% à 62 ans.

Vers le gel des retraites compléntaires ?

Autre piste ? Jouer sur les pensions de réversion. En partant à la retraite, il faudrait faire un choix. Vous pourriez toucher une plus petite retraite, mais à votre décès, votre veuve ou votre veuf, recevra lui une pension de réversion égale à 60% de votre retraite complémentaire. Si vous décidez de toucher l'intégralité de votre retraite, de ne pas sacrifier votre pouvoir d'achat, et bien c'est votre conjoint qui devra se serrer la ceinture. Enfin, la troisième piste concerne le gel des retraites complémentaires et ce pour les 3 ans à venir.

Ces propositions du Medef sont une base de négociations avec les syndicats. Ces derniers ne commenceront à les étudier que si le patronat accepte leur solution c'est à dire une hausse des cotisations vieillesse sur votre fiche de paie. Soit faire payer le salarié plutôt que le retraité.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/