1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Retards, vols annulés : plus de 2,2 milliards d'euros de remboursements potentiels cet été
2 min de lecture

Retards, vols annulés : plus de 2,2 milliards d'euros de remboursements potentiels cet été

ÉDITO - L'été aura été rude pour les voyageurs qui ont pris l'avion. Les retards et les annulations se sont accumulés en nombre record. Pour les compagnies, cela va finir par se payer très cher.

Un panneau de départs annonçant des annulations de vols à Roissy-Charles-de-Gaulle, le 24 avril 2018
Un panneau de départs annonçant des annulations de vols à Roissy-Charles-de-Gaulle, le 24 avril 2018
Crédit : AFP / STEPHANE DE SAKUTIN
Retards, vols annulés : plus de 2,2 milliards d'euros de remboursements potentiels cet été
03:09
Retards, vols annulés : plus de 2,2 milliards d'euros de remboursements potentiels cet été
03:07
Loïc Farge
Loïc Farge

L'été aura été rude pour les voyageurs qui ont pris l'avion. Les retards et les annulations se sont accumulés en nombre record. Il y a un problème dans cette industrie. C'est difficile de le nier.

Côté passagers, nous serons 20 millions cette année victimes de retards conséquents (supérieurs à 3 heures) et d'annulations souvent sans préavis (une hausse des incidents de 100%).

Côté compagnies aériennes, elles terminent la saison estivale sous une menace financière de grande ampleur. Si tous les retards et les annulations étaient indemnisés, comme la loi le prévoit, elles devraient, selon l'organisme spécialisé RefundMyTicket, débourser 2,2 milliards d'euros pour la seule période juin-août. De quoi plomber sérieusement leurs comptes. Pour l'heure, 15 à 20% seulement des naufragés du ciel réclame leur dû. Mais cela ne devrait pas durer éternellement.

Les compagnies pas seules en cause

Les compagnies qui nous ont fait le plus galérer sont, sans surprise, les compagnies low-cost. En haut du classement pour les retards de plus de 3 heures, on trouve Vueling et Easyjet. Hop!, la filiale d'Air France, brille dans celui des annulations.

À lire aussi

Ces transporteurs ont de plus en plus de difficulté à marier leurs organisations fondées sur les coûts les plus bas et de gros volumes. Aveuglées par de strictes considérations financières, elles n'ont pas suffisamment investi en personnels et en matériels. On garde en mémoire l'annulation par Ryanair de milliers de vols faute de pilotes disponibles. Ce phénomène touche désormais l'ensemble des entreprises aériennes.

Mais la faute ne revient pas uniquement aux compagnies. Il y a aussi des problèmes au niveau des infrastructures au sol. Les aéroports de Londres et de Barcelone, par exemple, n'ont pas pu faire face cet été à l'accroissement du trafic. Avec de gigantesque pagailles à la clé.

Les aéroports tricolores ne sont pas épargnés. Lyon-Saint-Exupéry et Nice-Côte d'Azur figurent en bonne place dans le classement des des plateformes qui enregistrent des retards supérieurs à 3 heures.

Congestion du contrôle aérien

Les pilotes annoncent souvent, lors de retards, une congestion du contrôle aérien. La France représente le premier espace aérien en Europe avec plus 3 de millions de vols contrôlés, dont la moitié sont des survols. C'est la rançon de notre situation centrale.

C'est aussi celle de la fréquence des arrêts de travail de nos contrôleurs, largement champions du monde en la matière : 234 jours de grève, contre quatre jours en Allemagne pour la dernière période étudiée.

Le plus

La reprise par l'État du trou de la SNCF fait passer la dette nationale à un niveau record, proche de 100% de la richesse nationale.

La note du jour

13/20 à Burberry. La marque luxe britannique ne détruira plus ses stocks d'invendus. À la place de cette pratique courante dans l'industrie du luxe, elle en fera don ou les recyclera.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/