1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Quand un économiste conseille au gouvernement de s'endetter davantage
1 min de lecture

Quand un économiste conseille au gouvernement de s'endetter davantage

Olivier Blanchard, ancien chef économiste du FMI, estime que profiter des taux d'intérêt actuels permettrait de régler les problèmes structurels de la France.

Olivier Blanchard, le 8 avril 2014, à Washington
Olivier Blanchard, le 8 avril 2014, à Washington
Crédit : MANDEL NGAN / AFP
Un économiste conseille au gouvernement de s'endetter davantage
00:03:48
Un économiste conseille au gouvernement de s'endetter davantage
00:03:49
François Lenglet - édité par Quentin Marchal

"Endettons-nous". Voilà la recommandation inattendue d'un des économistes les plus influents au monde, Olivier Blanchard, ancien économiste principal du Fonds monétaire international. 

Dans un tweet, il dit en substance : "Une augmentation des dépenses publiques de 1% du PIB pour réduire les inégalités et investir dans les infrastructures ferait augmenter la dette de 0,5% seulement et coûterait seulement 0,005% du PIB, compte tenu du niveau très faible des taux d'intérêt". 

Pour le cas de la France, cela veut dire que l'on pourrait s'endetter de 20 milliards d'euros, soit deux fois la facture des mesures "gilets jaunes" annoncées le 10 décembre dernier. Avec les taux d'intérêt actuel à 0,4% par an, cela nous coûterait environ 80 millions d'euros par an. C'est à dire quasiment rien au regard de la somme empruntée. Les taux sont au plus bas, il faut donc en profiter pour régler les problèmes structurels du pays.

Une dette excessive n'est néanmoins pas sans dangers. Même à taux 0, une dette doit être remboursée à l'échéance. Comme la France ne rembourse jamais son capital, elle ne fait que le renouveler en contractant de nouveaux emprunts pour remplacer les anciens. Or, il se peut que dans 10 ans, les taux d'intérêts soient bien plus élevés qu'aujourd'hui et que nos successeurs soient gravement pénalisés par la dette que nous contracterions aujourd'hui. On prendrait, à leur place, un risque dont eux payeraient les conséquences. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.