1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Prix du gaz, PEL, stationnement... ce qui change au 1er février
2 min de lecture

Prix du gaz, PEL, stationnement... ce qui change au 1er février

Après avoir connu une hausse de son prix de 1,8% en janvier, le gaz n’augmentera pas en février. Cependant, le PEL perd en rendement avec un taux qui passe de 2,5 à 2%, ce dimanche 1er février.

Les tarifs réglementés du gaz vont baisser de 1% en février. (illustration).
Les tarifs réglementés du gaz vont baisser de 1% en février. (illustration).
Crédit : AFP / PIERRE ANDRIEU
Marie-Pierre Haddad & AFP

Comme chaque année, le 1er février est synonyme de changements des prix et des taux. Ces petites augmentations peuvent avoir un impact sur le portefeuille. Gaz, stationnement, épargne, voici la liste des choses qui vont changer dès ce dimanche.

Baisse du taux du plan épargne logement

En ce qui concerne les plans épargne logement (PEL) ouverts à partir du 1er février, le taux passe de 2,5% à 2%. Annoncée par Bercy mi-janvier, cette baisse vise à rendre le taux de rémunération du PEL "cohérent avec celui des autres produits d'épargne" ainsi qu'avec "la durée d'immobilisation de l'épargne" sur ce type de livrets (4 ans en règle générale pour le PEL, contre par exemple 8 ans pour l'assurance-vie). 

Pour rappel, le Livret A rapporte 1% net d'impôts et les contrats d'assurance-vie en euros ont rapporté 2,5% bruts en moyenne l'an dernier. Nets d'impôts, les nouveaux PEL rapporteront 1,69%. L'arrêté, qui reprécise également la formule de calcul du taux de rémunération du PEL, ne concerne pas les plans ouverts avant le 1er février

Si leur rémunération est en baisse par rapport aux anciens, les nouveaux PEL bénéficieront d'un taux d'intérêt maximal plus attractif pour les épargnants choisissant d'emprunter dans ce cadre pour effectuer une opération immobilière, puisqu'il se situera à 3,20%, contre 4,20% avec un plan d'épargne logement ouvert actuellement. La collecte nette sur les PEL a atteint 12 milliards d'euros l'année dernière.

Baisse du prix du gaz

À lire aussi

Bonne nouvelle pour ceux qui se chauffent au gaz. Il sera un peu moins cher en février. Les tarifs réglementés devraient baisser d'un peu plus de 1%, grâce à la baisse des cours du pétrole. Les sept millions de foyers concernés ont vu en janvier les prix augmenter de 1,8%, en raison du doublement de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN).

Environ 7,4 millions de foyers, sur un total de 10,6 millions d'abonnés au gaz, étaient soumis aux tarifs réglementés à la fin du troisième trimestre 2014, tandis que 3,2 millions avaient souscrit des offres à prix libres, dites "de marché", chez GDF Suez ou un fournisseur alternatif.

Hausse du prix du stationnement à Paris et à Lyon

À Paris, le prix du stationnement va augmenter. La carte de stationnement, valable 1 an, coûte désormais 45 euros. Pour celle qui s'étend sur 3 ans, il va falloir débourser le double. Les résidents non-soumis à l'impôt sur le revenu et ceux qui sont conducteurs d'une voiture électrique, sont exemptés de tous paiements.

Quant aux tarifs journaliers, il augmente de 0,60 centimes à 1,50 euro. Le tarif hebdomadaire passe de 3,25 euros à 9 euros. À Lyon, les habitants devront payer 20 euros par mois, au lieu de 16. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/