1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Pierre Moscovici : une baisse des charges pour les entreprises sous conditions
1 min de lecture

Pierre Moscovici : une baisse des charges pour les entreprises sous conditions

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, a posé ce mardi 7 janvier les conditions à de nouvelles baisses de charges pour les entreprises : le dialogue social et des embauches.

Pierre Moscovici, invité de RTL, mardi 07 janvier 2013
Pierre Moscovici, invité de RTL, mardi 07 janvier 2013
Crédit : Frédéric Bukajlo / Abaca
Pierre Moscovici : "Le taux du Livret A est déjà bas"
00:07:44
micros
La rédaction numérique de RTL

Pierre Moscovici a détaillé ce matin sur RTL les conditions du pacte de responsabilité annoncé par François Hollande lors de ses vœux, mais a refusé de dire s'il y aura de nouvelles baisses des charges pour les entreprises.

"Le président de la République a été clair. Il a dit qu'il pouvait y avoir baisse des charges dès lors qu'il y aura dialogue social, dès lors qu'il y aura création d'emplois", a déclaré Pierre Moscovici se réjouissant de la reprise économique en Europe.

Le chaînon manquant c'est l'investissement

"L'économie mondiale est en train de repartir, l'économie européenne est sortie de la récession. Il faut accroître le potentiel de croissance de l'économie française. Ça passe par l’investissement des entreprises", a martelé le ministre de l’Économie estimant que le "chaînon manquant c'est l’investissement".
Invitant les sociétés françaises à "innover" et à "embaucher" il a assuré qu'en "contrepartie l’État est prêt à agir" via la "simplification" et "éventuellement un allègement des charges".
À ce titre, il a précisé que le pacte de responsabilité "n'est pas un tournant, c'est encore moins un reniement, c'est une accélération, un approfondissement et une consolidation d'une politique menée depuis mai 2013 qui a un objectif, remettre la France sur la voie de la croissance".

Des simplifications fiscales

"Il faut faire confiance à l'économie française" et "faire en sorte qu'elle soit au rendez-vous de cette reprise européenne", a encore insisté Pierre Moscovici reconnaissant qu'il pouvait y avoir des "blocages psychologiques" du côté des chefs d'entreprises qui peuvent notamment tenir "à un certain nombre de contraintes administratives".
De nouvelles simplifications fiscales devraient donc voir le jour, un sujet qui sera notamment discuté lors des assises de la fiscalité au cours du mois de janvier, a promis le ministre.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL

<