1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Pedro, créateur de photophores en cire : "C'est un métier d'avenir"
1 min de lecture

Pedro, créateur de photophores en cire : "C'est un métier d'avenir"

REPLAY - Installé près de Paris, Pedro Miguel conçoit des photophores en cire haut de gamme au gré de son inspiration.

Après les étoiles de l'hiver, Pedro Miguel prépare de gros coeurs rouges pour la Saint-Valentin
Après les étoiles de l'hiver, Pedro Miguel prépare de gros coeurs rouges pour la Saint-Valentin
Crédit : Pedro Miguel
Pedro, créateur de photophores en cire : "C'est un métier d'avenir"
03:03
Pedro, créateur de photophores en cire : "C'est un métier d'avenir"
02:55
Armelle Levy

L'atelier des bougies de Pedro Miguel est situé à Meudon (Hauts-de-Seine) dans un lieu magnifique : le parc du Potager du Dauphin, la maison dans laquelle a grandi Louis XIV et qui abrite aujourd'hui quatorze artisans d'art.
Depuis dix ans, il crée des photophores non pas en verre, mais en cire (biodégradables donc), qui s'illuminent quand on y place une petite lumière à l'intérieur. Après les étoiles de l'hiver, Pedro prépare de gros cœurs rouges pour la Saint-Valentin.
Il faut environ quatre heures pour faire une bougie. En hiver, il en fabrique deux fois plus. Car l'été, avec la chaleur, la cire met plus de temps à refroidir.

Du sur-mesure

Les photophores sont ensuite décorés avec différents matériaux. Comme cet enfant sur sa luge, en bois sculpté, écharpe dans le vent, qu'il va incruster dans une bougie blanche comme de la neige.

Il utilise aussi du métal, du cuir, de la cannelle ou des grains de café. C'est une véritable invitation au voyage. C'est magique et apaisant.

Pedro Miguel utilise divers matériaux pour décorer ses photophores en cire
Pedro Miguel utilise divers matériaux pour décorer ses photophores en cire
Crédit : Pedro Miguel

Dans un tout autre genre, Pedro a réalisé une collection "Marie-Antoinette" pour le château de Versailles. Il vend essentiellement ses créations aux grands hôtels, aux restaurants et aux spas du monde entier, pour lesquels il fait du sur-mesure.

À lire aussi

Pedro était amateur de bougie, et il a appris tout seul. Mais il accueille aujourd'hui des ateliers d'enfants et forme des apprentis. "J'essaie de transmettre cette passion à certaines personnes qui ont envie d'ouvrir leur propre atelier", raconte-t-il. Pour lui, "c'est un métier d'avenir".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/