1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le Puy-du-Fou, parc d'attraction le plus rentable de France
1 min de lecture

Le Puy-du-Fou, parc d'attraction le plus rentable de France

Avec 2,2 millions de visiteurs en 2016, le parc de loisirs fondé par Philippe de Villiers en 1977 est le second parc le plus visité de France, et le moins cher d'Europe.

Une célébration le 20 mars 2016 au Puy du Fou
Une célébration le 20 mars 2016 au Puy du Fou
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Le Puy-du-Fou, parc d'attraction le plus rentable de France
02:35
Le Puy-du-Fou, parc d'attraction le plus rentable de France
02:35
Bénédicte Tassart & La rédaction numérique de RTL

En 1977, Philippe de Villiers rachetait un petit château en Vendée et commençait l'aventure du Puy du Fou. Cette année marque les 40 ans de ce parc de loisirs thématique. Un beau succès économique pour le deuxième parc le plus visité de France, avec 2,2 millions de visiteurs en 2016 notamment. Le parc est le plus rentable du pays, et le moins cher d'Europe. "Nous ne sommes pas un parc d'attractions, vous n'y trouverez pas de manèges, nous sommes dans une logique de spectacles visibles à tout âge", précise Nicolas de Villiers, fils du fondateur. Vikings, mousquetaires... tous ces spectacles sont accessibles quelque 155 jours par an, lorsque le Puy du Fou est ouvert. Et cela fonctionne plutôt bien, "parce qu'aucun actionnaire ne vient avaler de dividendes", explique Nicolas de Villiers. 

Il n'y a pas non plus d'actionnariat salariés, même si les 200 personnes en CDI et les 1.700 saisonniers touchent une participation en fonction des résultats. Mais au final, les bénéfices sont réinvestis sur le parc. Le parc hôtelier se développe également et accueille quelque 14 % d'étrangers par an, dont des Européens, mais aussi des Russes et Chinois. Et c'est sans compter sur le développement à l'international.

Car il existe une filiale Puy du Fou International, qui est en négociations pour une installation en Chine d'ici trois ou quatre ans. "Ce sont les Chinois qui sont venus nous chercher, ils sont férus d'histoire", souligne Nicolas de Villiers. Autre projet plus avancé : celui d'un parc de loisirs à Tolède en Espagne, où le terrain est déjà acheté. Le public y traversera l'histoire espagnole de Miguel de Cervantes à Christophe Colomb, pour un budget de 200 millions d'euros investis d'ici 2020, date d'ouverture du parc.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/