1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. La garantie constructeur de 2 ans est un droit, pas une option
2 min de lecture

La garantie constructeur de 2 ans est un droit, pas une option

REPLAY - Pour tous les appareils achetés en Europe, les consommateurs bénéficient désormais d'une garantie constructeur de deux ans. Cela varie selon les pays.

Passé six mois, c'est toujoursà vous d'apporter la preuve que vous n'êtes pas responsable de la panne
Passé six mois, c'est toujoursà vous d'apporter la preuve que vous n'êtes pas responsable de la panne
Crédit : AFP / Archives, Jean-Pierre Muller
La garantie constructeur de 2 ans est un droit, pas une option
02:15
Armelle Levy

Vous avez envie d'acheter un appareil-photo pour vos prochaines vacances ? Pour tous les appareils électriques et électroniques, achetés dans l'Union européenne, en Islande et en Norvège, vous bénéficiez d'une garantie légale de conformité de deux ans. Cela veut dire que si un appareil tombe en panne, dans ce délai de deux ans, le vendeur est obligé de le remplacer. S'il ne peut pas le réparer ou l'échanger, il doit vous rembourser.

Cette garantie est même plus longue dans d'autres pays européens. Si vous achetez votre appareil en Suède, la garantie est valable trois ans. En Irlande et en Angleterre, la garantie court même six ans. En Finlande et aux Pays-Bas, c'est encore mieux : la garantie est basée sur la durée de vie moyenne du produit.
En France, c'est toujours un peu particulier. Cette garantie légale de deux ans est, pour l'instant, très intéressante dans les six premiers mois qui suivent la réception de l'appareil. Car passé six mois, c'est à vous d'apporter la preuve que vous n'êtes pas responsable de la panne. En revanche, dès 2016, vous serez protégé pendant deux ans sans rien avoir à prouver.

Les avantages de la garantie payante

Est-il intéressant de souscrire à une garantie supplémentaire, payante, proposée par le vendeur ? Le Centre européen des consommateurs a fait le calcul. La garantie commerciale du vendeur est avantageuse si sa durée est supérieure à deux ans. Elle l'est aussi si vous n'avez pas à apporter la preuve de l'existence d'un défaut, passé les six premiers mois.

Elle l'est encore si on vous offre un appareil de remplacement, le temps de la réparation, et si le retour du produit est à la charge du vendeur. Cela vaut la peine, également, quand la garantie supplémentaire couvre le bris accidentel ou l'oxydation (si l'appareil tombe à l'eau, pour les maladroits).

À lire aussi

Dans ces cas-là, la garantie commerciale payante du vendeur peut s’avérer avantageuse. Mais elle ne doit pas vous faire oublier qu'en Europe, la garantie constructeur de deux ans est aujourd'hui un droit, pas une option. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/