1 min de lecture Intermarché

Intermarché : "Les salariés en ont assez d'être les dindons de la farce", dit un délégué CFDT

REPLAY / RÉACTION - Les salariés d'Intermarché réclament plus de moyens pour se reformer.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Intermarché : "Les salariés en ont assez d'être les dindons de la farce", dit un délégué CFDT Crédit Image : AFP / FRANK PERRY | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire et La rédaction numérique de RTL

Intermarché a annoncé la suppression prochaine de 447 postes. Le groupe va fermer six bases logistiques en France. Selon les syndicats, ces fermetures devraient mener à 600 suppressions d'emplois car de nombreux salariés ne devraient pas accepter de mutations à des centaines de kilomètres de chez eux.

Une fois de plus, l'entreprise fait un choix économique mais se porte magnifiquement bien

Le délégué CFDT, Mickaël Aumoitte
Partager la citation

"On demande à la direction de mettre les moyens conséquents, à la hauteur des moyens du groupe. La direction a décidé de moderniser ses entrepôts, ça va coûter plus d'un milliard d'euros. Les oubliés dans cette histoire sont les salariés. On veut davantage de moyens pour que les salariés puissent se reformer. On sait très bien que nos collègues vont traverser une longue période d'inactivité. Une fois de plus, l'entreprise fait un choix économique mais se porte magnifiquement bien. L'année dernière, le groupe a partagé 74 millions d'euros entre ses actionnaires. Les salariés en ont plus qu'assez d'être les dindons de la farce", accuse le délégué CFDT, Mickaël Aumoitte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intermarché Emploi Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants