1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Franck, tailleur de cristal : "On essaie de faire des œuvres d'art"
1 min de lecture

Franck, tailleur de cristal : "On essaie de faire des œuvres d'art"

REPLAY - Depuis trois générations, la famille Benito consacre sa vie à l'art délicat de la taille du cristal et de sa restauration.

La famille Benito réalise des pièces en cristal depuis trois générations
La famille Benito réalise des pièces en cristal depuis trois générations
Crédit : cristal-benito.fr
Franck, tailleur de cristal : "On essaie de faire des œuvres d'art"
03:10
Armelle Levy

La famille Benito réalise des pièces en cristal, taillées main, avec des montures en bronze, depuis 1952. Franck, le petit-fils, sculpte des vases, des verres, des coupes en cristal, mais aussi des objets sur-mesure pour de grands décorateurs. Dans son atelier basé à Colombes, en région parisienne, il ne fabrique pas le cristal. Il le sculpte.

"Quand on la reçoit, la pièce est déjà réalisée dans sa forme brut. Nous dessinons des motifs sur l'objet. Nous passons énormément de temps dans la création et l'élaboration de dessins. On travaille la pièce au maximum de l'épaisseur, ce qui lui donne beaucoup de relief et de lumière", explique-t-il. Il ajoute : "On essaie de faire des œuvres d'art".

Il y a cinq à six phases de fabrication, avec des meules de liège et des meules de feutre (l'ébauche, la taille, le polissage, le passage à l'acide, le montage en bronze...). Une réalisation peut prendre entre "deux mois et une année et demi".

On veut faire des choses que les autres ne font pas

Franck Benito, tailleur de cristal

Franck Benito travaille avec trois artistes tailleurs. Près de 90% de ses pièces partent à l'export aux États-Unis, en Angleterre ou au Moyen-Orient. Il multiplie les déplacements à l'étranger. "Je me dois de présenter mes produits et d'expliquer comment je les ai réalisés auprès des décorateurs. C'est la meilleure façon de vendre son produit", justifie-t-il.

À lire aussi

"Il y a toujours la motivation de créer des modèles. C'est ce qui nous pousse à nous lever le matin. On veut faire des choses que les autres ne font pas", avoue Franck. Il a appris le métier, les gestes, en regardant travailler son père. Aujourd'hui, il est le fournisseur officiel de l'Élysée et de l'ambassade des États-Unis pour la restauration de pièces en cristal.

Son ambition, c'est de percer sur le marché de la décoration de yachts de luxe, en plein essor à l'étranger.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/