1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Frais bancaires : comment s'y prendre pour ne pas se faire avoir
1 min de lecture

Frais bancaires : comment s'y prendre pour ne pas se faire avoir

Les frais bancaires devraient baisser, selon une étude "Panorabanques pour RTL". Mais il faut tout de même rester vigilant.

Logos de banques, à Rennes, le 12 septembre 2011. (illustration)
Logos de banques, à Rennes, le 12 septembre 2011. (illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Marie-Bénédicte Allaire & La rédaction numérique de RTL

Alors que les prix de beaucoup de produits ou services continuent d'augmenter, les Français devraient payer moins de frais bancaires en 2014 : -2% en moyenne, selon l'enquête qu'a réalisé Panorabanques.com, un comparateur de banques, pour RTL.

L'an dernier, les Français ont payé une moyenne de 191 euros de frais à leur banque, en 2014, ils ne devraient payer que 187 euros, soit une baisse de 1,9%.

Cette baisse est essentiellement due au plafonnement des commissions d'intervention (les frais de découvert), prévu par la loi bancaire de juillet dernier, qui prend effet au 1er janvier 2014. Ces frais sont désormais plafonnés à 8 euros maximum par intervention et ne peuvent dépasser 80 euros sur un mois.

La personne qui n'est jamais à découvert, il ne faudrait pas que ce soit elle qui paie pour les autres

Guillaume Clavel, président de Panorabanques

Mais Guillaume Clavel, président du comparateur de banques Panorabanques.com, prévient qu'il faut rester vigilant : "La personne qui n'est jamais à découvert, il ne faudrait pas que ce soit elle qui paie pour les autres."

À lire aussi

Malgré la concurrence, il peut y avoir des disparités importantes entre banques pour les mêmes services. Par exemple, l'abonnement à la gestion du compte sur Internet, qui coûtait 24 euros à la Banque populaire des Alpes l'an dernier, sera gratuit cette année. Le Crédit agricole Alsace et Vosges le facturait 16,80 euros en 2013, il monte à 18 euros en 2014.

Il faut bien comprendre quelle est la banque dont on a besoin

Guillaume Clavel, président de Panorabanques

Guillaume Clavel donne quelques conseils à suivre : "Parler avec son banquier, bien comprendre quelle est la banque dont on a besoin, par exemple utiliser un comparateur pour savoir si la banque nous offre les services dont on a besoin et si elle nous facture les frais qu'on a envie de payer."

Autrement, il est toujours possible d'envoyer une lettre recommandée à son conseiller pour refuser une augmentation de frais. Et en cas de désaccord persistant, il est beaucoup plus facile aujourd'hui de changer de banque.

À écouter

Frais bancaires : comment s'y prendre pour ne pas se faire avoir
00:01:03
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.