1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Emploi : l'économie verte, un secteur à fort potentiel
2 min de lecture

Emploi : l'économie verte, un secteur à fort potentiel

REPLAY / ÉDITO - Au lendemain des très mauvais chiffres du chômage, les métiers liés à l'environnement sont porteurs d'espoir. On parle d'un million de jobs possibles.

Christian Menanteau
Christian Menanteau
Crédit : Romain Boé / SIPA / RTL
Emploi : l'économie verte, un secteur à fort potentiel
02:52
Emploi : l'économie verte, un secteur à fort potentiel
02:57
Loïc Farge
Journaliste

On peut faire du changement climatique un allié de l’emploi. Ce n’est pas une hypothèse farfelue : d’ores et déjà, 5 millions d’emplois sont en liens plus ou moins directs avec les filières et les expertises qui s’y rattachent. Il est évident que l’économie verte a beaucoup souffert depuis le début de la crise financière. Mais on peut assez sérieusement prévoir son potentiel sur les vingt ans à venir. Il est évalué, selon notre degré d’engagement, de 380.000 à un million d’emplois.

La transition énergétique, grâce à la rénovation thermique des bâtiments, pourrait fournir les gros bataillons. Ce serait doublement efficace : le bâtiment est le premier poste de déperdition énergétique du pays, et il serait fortement créateur d’emplois. Il y a aussi les énergies renouvelables. Elles peuvent de leur côté créer 150.000 postes dans un cadre financier et réglementaire favorables.

L’économie verte n’a pas vocation à résoudre à elle seule cette maladie nationale qu'est le chômage. On sait que les activités à fort volume d’emplois sont celles des services. Mais pour que ces secteurs donnent leur plein effet, il faudrait que les verrous qui entravent leur développement sautent. En attendant, il serait dommage de négliger l’ensemble des métiers, même les plus traditionnels, dans l'économie verte. Outre le bâtiment, il y a l’automobile, l’énergie, l’agriculture et l’industrie avec les filières du traitement de l’eau, de l’assainissement, des déchets, de l’air et du recyclage, qui sont directement concernée.

Les jobs verts pénètrent tous les secteurs de l’économie

Christian Menanteau

Les emplois verts ne sont pas nécessairement dans l’économie verte. Les jobs verts, on l’ignore trop souvent, pénètrent tous les secteurs de l’économie. Cela se traduit dans les chiffres : leur nombre augmente plus vite que la moyenne nationale. Tout simplement parce que les emplois qui sont rattachés à ces impératifs sont partout : cela va de l’agent d’entretien à l’ingénieur de bureau d’étude.

À lire aussi

Nous multiplions les compétences vertes pour identifier, mesurer prévenir ou limiter les dommages sur l’environnement ou la santé. Leurs champs d’action sont sans limite. Ils devraient se multiplier dès que la créativité imposera sa loi à toutes nos pesanteurs.

Ce vendredi 27 novembre, RTL, Facebook, la CGPME et Work4 s'engagent pour l'emploi et proposent près de 89.000 offres sur Les PME recrutent. À cette occasion et à la veille de l'ouverture de la conférence climat, l'accent a été mis sur les emplois verts. "LES PME recrutent" proposent ainsi 6.000 postes dans le domaine de l'environnement.

Le bloc-notes

- En dix ans, les embauches dans le dessin animé français ont progressé de 50%.
- L'immobilier ancien reprend des couleurs. Les transactions sont en hausse de 4.2%.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/