1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Djibril Bodian, boulanger : "On prend le temps pour fabriquer nos baguettes"
1 min de lecture

Djibril Bodian, boulanger : "On prend le temps pour fabriquer nos baguettes"

REPLAY - À 38 ans, cet artisan a remporté (pour la deuxième fois) en 2015 le Prix de la meilleure baguette de Paris, devenant ainsi le fournisseur officiel de l'Élysée.

Djibril Bodian, 38 ans, est un as de la baguette
Djibril Bodian, 38 ans, est un as de la baguette
Crédit : AFP / Martin Bureau
Djibril Bodian, boulanger : "On prend le temps pour fabriquer nos baguettes"
03:04
Armelle Levy

Djibril Bodian, artisan au Grenier à Pain dans le quartier des Abbesses à Paris, met la main à la pâte ici depuis 22 ans. Avec une seule idée en tête : faire tous les jours, avec une farine et un matériel de qualité, une baguette au top du top. "En me levant tous les matins, je n'ai qu'une seule idée : travailler pour avoir une meilleure qualité possible", explique-t-il.

Mine de rien, la constance en boulangerie c'est tout un art. Car la pâte est un produit vivant. "On part d'une matière première aussi simple que de la farine, de l'eau, de la levure et du sel. On transforme tout cela pour en faire quelque chose de consommable", explique Djibril Bodian. Il poursuit : "On va donner les mêmes ingrédients à 40 personnes, et les 40 personnes vont nous sortir 40 produits différents. C'est cela qui me plaît".

Il nous faut entre 10 et 12 heures pour faire une bonne baguette

Djibril Bodian, meilleure baguette de Paris

Pour faire une bonne baguette, notre boulanger se se lève à 2 heures du matin en semaine (à 1 heure le week-end) pour bien travailler sa pâte. "On a un pain bien alvéolé et croustillante. On prend beaucoup de temps pour le fabriquer. On a compris aujourd'hui que fabriquer une baguette en une heure, ce n'est pas possible. On est vraiment revenu aux méthodes anciennes où on prenait le temps de pétrir. Il nous faut entre 10 et 12 heures pour faire une bonne baguette", raconte Djibril Bodian.

Il a obtenu ses deux CAP, de pâtisser et de boulanger, en apprentissage, au Campus des métiers à Bobigny. Il a commencé ici, comme apprenti, avant de devenir ouvrier-boulanger, puis gérant de la boulangerie. Mais il a eu envie de devenir boulanger en effectuant son stage de 3ème dans la boulangerie où son père travaillait à l'époque.

Djibril Bodian a raflé pour la deuxième fois le prix de la meilleure baguette de Paris
Djibril Bodian a raflé pour la deuxième fois le prix de la meilleure baguette de Paris
Crédit : RTL / Armelle Lévy
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/