1 min de lecture Coronavirus

Confinement : les refus de paiement en espèce ont bondi

VU DANS LA PRESSE - Selon un sondage IFOP pour la société de transport de fonds Brinks, 11% de la population française a été confrontée à un refus de paiement en espèce chez un commerçant.

Carte bancaire : le coup de pouce technologique
Carte bancaire : le coup de pouce technologique Crédit : M6/Sarah Duhieu/David Madej/Melchior Hintzy
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Paiement par carte recommandé". C'est ce que beaucoup de boutiques affichaient à leur entrée pendant le confinement. Certaines, refusaient même tout paiement en espèces, par peur de transmission du coronavirus. Selon un sondage IFOP pour la société de transport de fonds Brinks, 11% des Français et Françaises ont ainsi été obligés de régler en carte bancaire après s'être vu décliné leurs pièces et leurs billets.

Une exigence illégale pour tout montant inférieur à 1.000 euros, comme le rappellent Les Échos. C'est pour cette raison que la Fédération des entreprises de sécurité fiduciaire (FEDESFI) a décidé de saisir les autorités de la concurrence (DGCCRF).

Pendant le confinement et encore aujourd'hui, les acheteuses et acheteurs étaient aussi davantage à privilégier d'eux-mêmes les paiements par carte bancaire : selon le sondage IFOP, le paiement en espèces reste préféré par seulement 67 % d'entre eux pour les petits achats du quotidien (contre 87% l'année dernière).

Par ailleurs, l’usage de l’argent liquide diminue d’année en année, au rythme de 4% en moyenne tous les ans, notait Martial You, journaliste économique à RTL le 21 mai dernier. "Les spécialistes estiment qu’après le confinement, on pourrait même voire les retraits d’argent liquide chuter de 10 à 15%".

À lire aussi
Un malade dans un hôpital (illustration) épidémie
Coronavirus : des élus de la Loire réclament l'assistance sanitaire de l'armée

Parallèlement, le 11 mai dernier, le plafond du paiement sans contact est passé de 30 à 50 euros. Un pas de plus vers une société "cashless" où les espèces sont de moins en moins utilisées au profit de la monnaie virtuelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Carte bancaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants