1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Comment préserver les routes de France, dont l'état se désagrège ?
3 min de lecture

Comment préserver les routes de France, dont l'état se désagrège ?

Plusieurs solutions sont envisagées pour préserver le réseau routier français, mis à rude épreuve par les intempéries et un budget alloué toujours moins important.

Un véhicule roule, le 5 septembre 2001 près de Villasavary sur la route départementale D623 bordée de platanes.
Un véhicule roule, le 5 septembre 2001 près de Villasavary sur la route départementale D623 bordée de platanes.
Crédit : AFP / Archives, Lionel Bonaventure
Auto-Radio du 24 mars 2018
05:49
Christophe Bourroux

L'état de nos routes n'a jamais été aussi mauvais. Mises à rude épreuve par la neige, le sel, le gel, la pluie... et maintenant le redoux, responsables notamment de la présence de nids-de-poule. Pourtant, avant, nous avions l'un des plus beaux réseaux d'Europe. Nous sommes tombés en l'espace de quelques années de la première a la septime place. En cause : la baisse des crédits. L’État s’est progressivement désengagé de l’entretien des routes, assuré désormais par les mairies et les conseils départementaux, qui ont eux-mêmes un budget limité. Conséquence : les professionnels de la route affirment avoir perdu un tiers de leur activité en cinq ans.


Chaque année, 25% du budget dédié à la route sont supprimés. Un rapport du Sénat a récemment tiré la sonnette d'alarme sur le sujet. Avec cette image : quand on n’entretient pas sa toiture pendant cinq ans, au bout d’un moment il pleut dans la maison. Alors que la France possède un réseau exceptionnel de plus de 1 million de kilomètres, toutes ses composantes subissent l'assaut du temps, départementales, nationales, mais aussi (plus surprenant) les près de 9.000 kilomètres d'autoroutes concédées à des entreprises privées, qui ne sont pas non plus en bon état.

Cela se traduit par un marquage au sol moins visible, des panneaux de signalisation trop usés, des nids-de-poule, des fissurations, un bitume moins adhérent… Le rapport du Sénat  souligne que les couches de surface ont une durée de vie de 8 à 15 ans en fonction du trafic. Or, les crédits actuels permettent un renouvellement tous les 20 à 25 ans seulement. L’association 40 millions d’automobilistes a d'ailleurs lancé une application où chacun peut signaler une route en mauvais état. On estime que 47% des accidents de la route sont liés à l’infrastructure routière.

Différentes solutions envisagées

En fin d'année dernière, on avait parlé d'une vignette qui permettrait de financer l’entretien des routes, avec un prix entre 75 et 125 euros par véhicule et qui rapporterait entre 3 et 5 milliards d'euros à l'État. Depuis, le ministère des Transports a démenti cette information.

À lire aussi


Ford va ainsi installer des caméras supplémentaires sur ses modèles. L'idée est simple : dès que la voiture détectera un trou, alors elle l'enverra toute seule par GPS. L'objectif est de créer une carte virtuelle pour référencer tous les nids-de-poule en Europe. Il y en aurait tout de même près de 20 millions ! Le système serait même capable de fournir des itinéraires alternatifs, si la chaussée est trop dégradée.

Une révolution pour les passages piétons

Le magazine Auto Plus consacre un reportage aux nouvelles techniques employées pour que les piétons puissent traverser. Notamment, le radar de passage piéton : c’est une caméra qui enregistre la plaque de la voiture qui a refusé la priorité au piéton qui se présente devant les bandes blanches. Ce système existe déjà dans quelques villes de France.
 
Il existe cependant d'autres solutions, moins méchantes et plus créatives, comme des passages piétons peints en 3 dimensions sur la chaussée. C’est un trompe-l’œil, mais c'est spectaculaire. Cela donne une présence visuelle incroyable au passage piéton et incite vraiment à s'arrêter.

Autre idée, spectaculaire elle aussi: un passage piéton dont les bandes blanches sont recouvertes de toutes petites LEDs, qui s'allument dès qu'un piéton s'engage pour traverser.

Et du côté des piétons ?

Il existe également des idées pour discipliner les piétons. À Wuhan, l'une des plus grandes villes de Chine, ont été implantés des portiques. Comme dans le métro, ils ne s'ouvrent que quand c'est au tour des piétons de traverser la route.


Et pour les piétons qui traversent sans regarder, le nez collé à l'écran de leur téléphone portable, deux solutions ont été imaginées : plusieurs pays testent des feux rouges et des feux verts insérés dans le sol devant le passage piéton. Par ailleurs, Samsung a lancé en Inde une application qui géolocalise en permanence votre portable. Quand le système voit que vous arrivez devant un passage piéton répertorié, il fait apparaître une énorme alerte sur l’écran du téléphone pour vous prévenir que vous allez traverser une rue.

En bonus

Les salariés de Porsche vont récolter 9.600 euros de prime en raison des résultats historiques de la marque l'an passé. Chez BMW aussi, les salariés ont touché le pactole : 9.455 euros au titre de la participation aux bénéfices.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/